lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

21 Mai 2018 | Actus nationales | Actus Aveyron

Les Services de remplacement en congrès [point de vue]

Les Services de remplacement tenaient leur 7ème Congrès National les 15 et 16 mai à Aumont-Aubrac en Lozère. Une délégation de 12 Aveyronnais dont 5 agents de remplacement, était présente, emmenée par leur président départemental Jean-Pierre Verlaguet (notre photo), qui tient à les remercier pour leur coup de main aux organisateurs.

- Comment se portent les Services de remplacement ?

«Plus que jamais ce sont des outils incontournables dans le paysage agricole. Même si leur utilisation est diverse selon les régions, les systèmes de production, ils ont toute leur utilité dans notre monde agricole. Que l’on soit viticulteurs ou arboriculteurs qui sont en recherche de saisonniers, en nombre important à certains moments ou éleveurs avec des besoins plus réguliers de main d’œuvre notamment pour l’astreinte, les services de remplacement répondent aux divers besoins des agriculteurs.

- Et en Aveyron ?

Notre service fonctionne sur une rythme de croisière avec près de 70 000 h de remplacement réalisées chaque année. Les agriculteurs du département ont pris l’habitude de faire appel au service. Les motifs d’utilisations sont multiples : environ 20% pour les congés mais la majorité sont des remplacements pour accidents ou maladies, avec le soutien de Groupama qui prend en charge financièrement le remplacement.

- Quelles sont vos préoccupations ?

Lors de ce congrès nous nous sommes plus particulièrement penché sur notre capacité à susciter la préférence, c’est-à-dire à répondre aux besoins des agriculteurs au-delà du remplacement : suivi de la mission, anticipation des demandes,... L’objectif est d’améliorer la qualité du service rendu pour s’adapter à une agriculture en perpétuel mouvement.

L’emploi partagé est la clé de la réussite dans nos exploitations à l’avenir : nous devons travailler efficacement entre services de remplacement, groupements d’employeurs, CUMA, associations de salariés,... Notre challenge aussi sera de susciter des vocations chez les jeunes, de leur donner envie de travailler en agriculture car notre problématique à tous est aussi celle d’une difficulté de recruter des salariés».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 17 mai 2018.

 éleveurs+remplacement+emploi

14 Mai 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Loup : un zonage de défense en construction [point de vue]

Alors que de nouvelles attaques ont été révélées récemment en Aveyron, le comité loup mensuel se tenait la semaine dernière en préfecture (semaine 18). Le point de vue de François Giacobbi (notre photo), responsable du dossier "loup" à la Chambre d’agriculture.

- Où en est-on ?

«Au 6 avril, 20 constats ont été expertisés dont 11 où le loup n’est «pas écarté». Au total, le loup a fait 31 victimes. Et 17 indices ont été expertisés (observations, crottes, traces,...), dont 5 ont été retenus pour le loup. Par ailleurs l’attxaque récente sur un veau dans le département a elle aussi été reconnue comme celle du loup. J’encourage toutes les personnes observant des indices ou témoins d’attaques... à les signaler au numéro d’appel d’urgence (05 65 73 50 90) afin que leur demande puisse être expertisée par l’ONCFS.

- Qu’est-il ressorti des réunions en préfecture ?

La semaine dernière, nous avons participé au comité loup mensuel ainsi qu’à une réunion avec des représentants de la DRAAF et de la DREAL Auvergne Rhône-Alpes, région dont le préfet est coordonnateur sur le dossier loup. Les DDT de Lozère et d’Aveyron ainsi que les Chambres d’agriculture et les représentants syndicaux des deux départements étaient aussi présents.

L’Aveyron est en zone de colonisation mais au sein de cette zone, il faut classer des zones difficilement protégeables. La proposition qui nous a été faite ne nous convient pas mais l’ensemble de la profession Aveyron et Lozère est sur la même longueur d’onde sur le découpage qu’elle souhaite défendre. D’autres réunions sont donc programmées pour faire entendre notre voix.

- Quelles sont les prochaines étapes ?

Je rappelle que sur le dossier loup, nous restons bien dans la même optique : zéro attaque et la possibilité de pouvoir nous défendre. Une fois la zone difficilement protégeable définie, nous demandons que l’Etat mette les moyens pour mettre en œuvre la défense de nos troupeaux. Nous militons aussi pour la mise en place d’une brigade anti-loup dans le Massif central. Nous travaillerons en collaboration avec les organismes de recherche. Et il est bien entendu que ce qui sera obtenu de positif doit être appliqué à l’ensemble du territoire. Rendez-vous au prochain comité loup du 17 mai».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 10 mai 2018.

 éleveurs+ovins+loup

07 Mai 2018 | Actus Aveyron

Jeunes Agriculteurs Aveyron : une nouvelle équipe en place

Après un mandat porté par trois co-présidents, JA Aveyron retrouve une présidence «normale», représentée par Anthony Quintard, producteur de volailles, d’œufs et bovins viande sur le canton de Conques-Marcillac, co-président durant le précédent mandat.

Il comptera sur deux vice-présidents, Clément Lacombe, producteur ovins lait sur le canton de Millau, ancien secrétaire général et Romain Déléris, producteur bovins lait sur le canton de Najac, et un secrétaire général Rémi Agrinier, producteur ovins lait et volailles sur le canton de Millau, ancien trésorier adjoint et une trésorière Mathilde Calmels productrice ovins lait sur le canton de St Affrique. Cette nouvelle organisation, permettra une prise de décision collective, et une répartition des dossiers en fonction des spécialités de chacun.

Anthony Quintard sera la charnière d’un travail d’équipe, tant en bureau qu’au niveau du conseil d’administration. Il maintiendra le lien entre le syndicat et les différentes organisations professionnelles agricoles, et suivra la majeure partie de la communication.

Clément Lacombe, qui conserve la co-responsabilité du dossier installation et du renouvellement des générations agricoles, s’occupera également du suivi général et administratif de la structure.

Romain Déléris, en plus de son engagement sur l’installation et le renouvellement des générations en agriculture, aura en charge l’organisation des événements qui pimentent la vie de JA 12 (Sous les pavés les prés, Découvrez Nos Fermes,…).

Rémi Agrinier, éleveur ovin, garantira la relation entre le conseil d’administration et les cantons, et assurera la défense de la profession via la coordination d’actions syndicales originales.

Mathilde Calmels, découvrira le rôle et la responsabilité de trésorière, sans pour autant abandonner son travail sur l’installation et la promotion du métier d’agriculteur.

En parallèle de leur implication sur les questions liées à l’installation, les JA poursuivront leurs réflexions au sein des différents groupes de travail organisés par filières. Leur objectif principal reste de défendre la place des jeunes agriculteurs dans ces filières, mais aussi de réfléchir davantage sur la meilleure valorisation possible de leur travail.

Site internet des JA Aveyron ICI

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 3 mai 2018.

 éleveurs+JA+installation

07 Mai 2018 /actualites/informations-fco-1.php | Actus Aveyron

Déclarations PAC et appui pratique [point de vue]

Les services de l’Etat, la Chambre d’agriculture, et le CER France-Aveyron ont fait un point, la semaine dernière, sur les déclarations PAC en cours, lesquelles doivent être bouclées pour le 15 mai. Le point de vue de Jacques Molières, président de la Chambre d’agriculture (notre photo).

- Pourquoi cette rencontre ?

«Elle a été initiée par les services de l’Etat, avec Michèle Lugrand, secrétaire générale de la préfecture, en présence de Laurent Wendling, directeur de la DDT (Direction dépar- tementale des territoires), Patrick Géraud, président du CER France-Aveyron, et moi- même. Mme Lugrand est venue à la Chambre d’agriculture pour constater le dispositif mis en place en partenariat avec le CER France-Aveyron, en appui aux agriculteurs pour la déclaration PAC 2018. Il y a avait un groupe d’agriculteurs accompagné par une conseillère de la Chambre d’agriculture. Mme Lugrand a assisté à la mise à jour du RPG 2018, et des Surfaces non agricoles (SNA) avec un cas concret.

- Les SNA ont posé de nombreux problèmes l’an dernier...

Tout à fait. Cette rencontre fut aussi l’occasion d’échanger avec la DDT. L’administra- tion agricole a précisé que ses outils seront plus opérationnels cette année que l’an dernier. Ces SNA sont nombreuses en Aveyron, entre les haies, mares, murets... La DDT dit aux agriculteurs d’aller à l’essentiel, et de rectifier si nécessaire les anomalies relatives au tracé de la DDT, par exemple en cas de haie inexistante.

- Etes-vous aussi allé dans les bureaux de la DDT à Rodez ?

Oui, pour y voir le dispositif mis en place par la DDT destiné à accompagner les agriculteurs ne disposant ni ordinateur, ni internet, pour leurs déclarations PAC. Ces agriculteurs veulent souvent se rassurer sans passer par du conseil individuel. Ce dispositif de la DDT va évoluer l’an prochain. Il sera totalement relayé par la Chambre d’agri- culture et le CER France-Aveyron, selon Mme Lugrand. Nous avons également rencontré Christelle Alauzet, du service économie agricole à la DDT. Elle nous a présenté le back-office des dossiers PAC, la procédure d’instruction, de traitement, de validation, jusqu’à la mise en paiement.

- Combien de dossiers PAC en Aveyron ?

Environ 7 900 au total, dont 1 000 ont été accompagnés par la DDT et 3 500 par la Chambre d’agriculture et le CER France-Aveyron».

Recueilli par Didier BOUVILLE

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 3 mai 2018.

 éleveurs+PAC+bovins

04 Mai 2018 | Le dessin de Z'lex | Actus Aveyron

L’actu vue par Z’lex

"Tant que la Foire de Baraqueville n'est pas passée... le temps peut changer...".

Lire notre supplément "Foire de Baraqueville" dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 3 mai 2018.

 +zlex+machnisme+baraqueville

Précédents articles

04 Mai 2018 | L’actu vue par Z’lex
30 Avril 2018 | Congrès FNO à Rodez : «des échanges riches» [point de vue]
23 Avril 2018 | Le congrès FNO de Rodez en images... [diaporama]
20 Avril 2018 | Congrès FNO : une mini-ferme au cœur de Rodez
17 Avril 2018 | J-M Séronie (agro-économiste) : «Admettre que nous sommes dans une économie de marché» [vidéo]
16 Avril 2018 | Coopérative Ovi-Test : une équipe renforcée [point de vue]
13 Avril 2018 | Espalion : concours et fête des fromages ce week-end
09 Avril 2018 | JA Aveyron : assemblée générale le 13 avril [point de vue]
07 Avril 2018 | Festival UNICOR : week-end placé sous le signe du printemps & des produits fermiers
06 Avril 2018 | La nouvelle équipe à la tête de la FDSEA élue
06 Avril 2018 | L’actu vue par Z’lex
Voir toutes les archives