lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus élevages

13 Juillet 2018 | Actus nationales /actualites/informations-fco-1.php

La FNPL appelle à plus de transparence pour un retour de valeur

Le 11 juillet la FNPL a participé à l’Assemblé générale du Cniel. Dans un communiqué, publié en marge de cette Assemblée, la fédération a rappelé que les éleveurs s’étaient engagés dans le plan de la filière laitière sur leurs bonnes pratiques.

La FNPL rappelle, cependant, que l’un des engagements fort de ce plan est la répartition de valeur ; « pourtant les transformateurs refusent cette nécessaire transparence », s’insurge l’organisation. « Comment les éleveurs peuvent aborder sereinement la question du prix du lait si on leur cache la valeur de ce qu’ils contribuent à créer » ? s’interroge la FNPL.

Elle souligne également que le Gouvernement a lui aussi sa part de responsabilité et « doit au travers de la loi post-EGA, aider les plans de filière à aboutir pour un juste prix aux agriculteurs et un réel partage de la valeur, comme l’on fait ressortir les débats des EGA ».

La FNPL va demander un rendez-vous avec le Ministre de l’agriculture. Elle reste donc mobilisée afin que les éleveurs puissent obtenir plus de transparence dans toute la chaine alimentaire et appelle à un sursaut de la part des industriels laitiers, des distributeurs et du Gouvernement pour répondre aux espoirs des producteurs de lait.

 éleveurs+lait+FNPL

10 Juillet 2018 | Actus nationales /actualites/informations-fco-1.php

Les OP laitières veulent se structurer au niveau national

Trois associations d’organisations de producteurs (AOP) et six organisations de producteurs ont annoncé, dans un communiqué de presse du 5 juillet, leur «volonté de se structurer» pour «défendre leur rôle incontournable dans la filière laitière».

Un appel du pied aux AOP et OP qui seraient intéressées par cette démarche, afin qu'elles puissent participer aux travaux qui débuteront dès septembre. Les discussions en sont à leurs balbutiements ; ni le statut ni la gouvernance de ce collectif n’ont encore été déterminés.

Ont d’ores et déjà répondu à l’appel l’AOP Grand Ouest, l’APLBC (Centre), Biolait, France Milk Board Grand Ouest et Bassin normand, Sunlait, l'OPLGO (Grand Ouest), l'OP Mont-Blanc, l'OP Saint-Père et l’Unell.

Leur ambition: peser dans la création des indicateurs de coûts de production, indiquent-elles à Agra Presse, car les OP négocient les prix et les volumes pour leurs membres auprès des industriels. Autre objectif: intégrer l’interprofession laitière dans le cadre d'un collège dédié.

 éleveurs+lait+FNPL

10 Juillet 2018 /actualites/informations-fco-1.php | Actus nationales

Episode H5N8 grippe aviaire : paiement des indemnisations aux éleveurs

Le 9 juillet, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé le démarrage des paiements des indemnisations aux éleveurs de volailles, touchés par l'épisode H5N8 d'influenza aviaire. Plus de 2 300 éleveurs sont concernés.

Une enveloppe totale de 77 millions d'euros a été allouée au dispositif. Les éleveurs de volailles, touchés en 2017, seront indemnisés en deux temps pour deux types de pertes. Dans un premier temps pour les pertes de production subies pendant les périodes de restrictions sanitaires, liées à l'épizootie d'influenza aviaire. Les paiements des soldes pour ces pertes devront être effectués avant le 30 septembre 2018.

L'intégralité des pertes sera indemnisée par l’État et l'Union européenne. Dans un deuxième temps, ils seront indemnisés pour la moitié des pertes subies après la levée des restrictions sanitaires. Les indemnisations pour ces pertes, payées par l’État, seront versées aux éleveurs à partir d'octobre. Le versement des premières indemnisations, pour les entreprises de l'aval des filières volailles, va également débuter pour les pertes économiques subies du fait de l'épizootie d'influenza aviaire H5N8. 59 entreprises ont déposé un dossier de demande d'aide auprès de FranceAgriMer.

Une enveloppe totale de 20 M€ a été allouée à ce dispositif. Un point d'étape sera présenté aux professionnels lors du prochain Comité Stratégique Influenza Aviaire qui aura lieu le 10 juillet 2018.

 éleveurs+canards+grippe

06 Juillet 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

 

Campagne de dégustations de viande tout l’été [point de vue]

Alors que la signature de l’accord avec le MERCOSUR semble proche, les éleveurs du grand bassin allaitant du Massif central ne baissent pas les bras et lancent une campagne de sensibilisation pendant tout l’été auprès des consommateurs pour promouvoir la viande d’origine française. Le point de vue de Valérie Imbert, présidente de la section bovins viande FDSEA (photo ci-contre).

- La signature de l’accord bilatéral avec le MERCOSUR semble proche. Quel est votre sentiment ?

«Ce n’est pas acceptable ! D’un côté on veut valoriser les produits français et la juste rémunération des éleveurs et de l’autre on accepte d’importer des viandes produites dans des conditions sanitaires de bien-être animal loin d’être irréprochables et sans traçabilité et dans des pays où les scandales alimentaires éclatent !

- Quelles sont les marges de manœuvre des éleveurs français ?

Nous allons continuer de mettre la pression même si tout semble jouer. Nous avons décidé de partir à la rencontre des consommateurs, pour les sensibiliser à la qualité de nos produits et aux conditions dans lesquelles nous les produisons. Nous défendons notre travail en matière de traçabilité, nos efforts sur le volet sanitaire, et notre excellence génétique. Les consommateurs préfèrent manger moins de viande mais de qualité, nous sommes là pour répondre à leurs demandes.

Nous allons cibler des sites touristiques pendant l’été comme les aires d’autoroute, pour faire déguster nos viandes et échanger avec les consommateurs qu’ils soient locaux ou de passage. Les consommateurs sont sensibles aux discours des éleveurs, préférant manger moins de viande mais de qualité, d’origine française, et qui permet à l’éleveur de vivre de son métier».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 5 juillet 2018.

 éleveurs+bovins+FNB

05 Juillet 2018 | Actus nationales /actualites/informations-fco-1.php

Loup : «les éleveurs doivent pouvoir exercer des tirs toute l’année» (FNSEA)

L’ONCFS a publié, le 25 juin, le bilan du suivi hivernal de la population de loup estimée à la sortie de l’hiver 2017-2018. L’organisme estime qu’elle est en moyenne de 430 individus (avec un intervalle de prédiction de 387 loups au moins et 477 au plus). Cela correspond à un taux de croissance de 20%, comparé à l’effectif de 360 loups en 2016. Pour rappel, le nouveau Plan national loup 2018-2023 fixe comme objectif écologique d’atteindre un effectif de 500 loups d’ici 2023.

La FNSEA, avec l’appui du CAF loup (FNSEA/FNO/FNB/JA/APCA), s’est opposée à la fixation d’un tel objectif, une première dans ce dossier, car il aboutit à restreindre les possibilités dont disposent éleveurs pour faire face aux attaques de loup sur leurs troupeaux ; des tirs de défense potentiellement suspendus entre septembre et décembre et des tirs de prélèvement autorisés seulement pendant cette dernière période. Autant dire que la défense des troupeaux devient quasiment impossible. A l’approche de l’atteinte des 500 loups, estimés comme le « seuil de viabilité démographique de l’espèce » par le gouvernement, les organisations agricoles et les élus territoriaux, notamment l’USAPR, demandent une adaptation de la politique de gestion du loup à venir.

La FNSEA revendique la possibilité pour les éleveurs de pouvoir exercer des tirs (défense et prélèvement) toute l’année, sans restriction, pour faire face aux attaques des loups et ainsi garantir le maintien des activités pastorales mais aussi redonner du sens au métier d’éleveur.

 éleveurs+ovins+loup

Précédents articles

03 Juillet 2018 | Fabrications d’aliments du bétail : un bon mois d’avril et un peu d’optimisme
03 Juillet 2018 | Conjoncture laitière : perspective de redressement des prix sur le second semestre [vidéo]
27 Juin 2018 | Bovins viande bio et Bleu Blanc Coeur : céréales germées et lin [vidéo]
26 Juin 2018 | Le loup en France : une présence croissante et rapide (ONCFS)
26 Juin 2018 | Viande bovine : signature d’un protocole sanitaire d’exportation vers la Chine
25 Juin 2018 | Nouvelle carte zone vulnérable : «donnez votre avis» [point de vue]
22 Juin 2018 | La Fédération nationale de défense du pastoralisme bientôt lancée
18 Juin 2018 | Lait : Sodiaal enregistre un résultat 2017 en recul à 17M€
15 Juin 2018 | Aveyron : pluies, orages et pertes de fonds [point de vue]
13 Juin 2018 | Le congrès FNO à Rodez vu par un youtubeur [vidéo]
Voir toutes les archives