lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus élevages

19 Septembre 2018 | Actus nationales | Actus végétales /actualites/informations-fco-1.php

Intempéries : FNSEA et JA en attendent plus du Gouvernement

Dans un communiqué du 18 septembre, la FNSEA et JA ont rappelé que l’agriculture avait face à « des événements climatiques dramatiques et cumulatifs (…) mettant certaines exploitations en situation de déficit inquiétant bien avant l'hiver ».

Les deux organisations ont souligné que depuis plusieurs mois elles étaient mobilisées pour alerter les pouvoirs publics sur la nécessité de mettre en œuvre tous les dispositifs de soutien et d’accompagnement des agriculteurs victimes de ces évènements climatiques. Elles demandent que tous les leviers soient activés et ce « de toute urgence », parmi eux on trouve « le dégrèvement de la TFNB, classement en calamités, prises en charge des cotisations sociales, installation des cellules d’urgence ».

Une question a particulièrement fait débat ces dernières semaines, celles des SIE, pour la FNSEA et JA, « les propositions de la Commission européenne qui devraient être adoptées cette semaine, s’annoncent d’ores et déjà totalement inadaptées à la situation française ». Elles estiment que « les dérogations sans conditions pour cas de force majeure, sont essentielles pour les agriculteurs qui n’ont pu respecter les obligations leur incombant au titre du verdissement ».

Enfin, elles demandent l’augmentation de l'avance européenne sur les paiements directs et que soit mis en place un nouvel apport de trésorerie remboursable (ATR) à hauteur de 90 %, y compris pour les aides au développement rural (Bio, MAE, Ichn).

 éleveurs+sécheresse+FNSEA

19 Septembre 2018 | Actus nationales /actualites/informations-fco-1.php

Peste porcine africaine : la FNSEA demande davantage de mesures de protection

Suite à la découverte de deux cas de peste porcine africaine en Belgique, non loin des frontières françaises, la FNSEA rappelle la nécessité de tout mettre en œuvre pour protéger l’élevage français et ses débouchés à l’export.

L’organisation rappelle ses propositions, demeurées pour l’instant sans suite vis-à-vis des pouvoirs publics : suspension des mouvements d’animaux en provenance des pays non indemnes, interdiction des échanges de sangliers, demande d’une stratégie européenne offensive, et surtout mise en place d’une politique d’abattage de sangliers à travers des tirs à l’affut en zone frontalière et une intensification de la pression de la chasse sur le reste du territoire.

« L’arrivée de la maladie dans l’Ouest de l’Europe doit servir d’électrochoc aux pouvoirs publics », estime la FNSEA. « Il devient plus que nécessaire d’accélérer les contacts politiques pour discuter du principe de la régionalisation dans les certificats sanitaires qui régissent les échanges commerciaux avec les pays tiers », ajoute l’organisation.

 éleveurs+porcs+peste

18 Septembre 2018 | Actualités en vidéo /actualites/informations-fco-1.php

Marché ovins de Réquista : première vente à la criée réussie [vidéo]

Le marché ovins de Réquista abandonne les ventes de gré à gré au profit des ventes aux enchères, à la criée. La première s’est déroulée lundi 17 septembre. Selon le maire de Réquista, Michel Causse, il était temps de réagir pour maintenir à flot le marché ovin communal. Pour Claude Alvernhe, président de l’Association des utilisateurs du marché ovin de Réquista (AUMOR) créée en 2015 pour redonner un nouveau souffle au marché : «cette première vente dotée du nouvel outil informatique est une réussite».

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 20 septembre 2018.

 éleveurs+ovins+marché


14 Septembre 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Action FDSEA-JA samedi 15 septembre : deux feux contre le loup !

L’Union pour la Sauvegarde des Activités Pastorales et Rurales (Association de maires et Communautés de communes) appelle, comme le 15 septembre 2017, à illuminer les sommets avec des feux ou des phares pour afficher la détresse des territoires soumis à la prédation des loups.

La FDSEA et JA Aveyron apportent tout leur soutien par l’organisation de deux feux ce samedi 15 septembre à partir de 20h30 :

- au lieu-dit Aulos, commune de Saint Chély d’Aubrac ;

- au croisement «des 4 routes» (croisement de la D23 et D7), commune de Ste Eulalie de Cernon.

L’Aveyron continue de militer pour obtenir son classement en «zone non protégeable» et ainsi faciliter les tirs de l’animal : «Il ne faut rien lâcher afin d’atteindre : Zéro attaque sur les troupeaux !».

 éleveurs+ovins+loup

07 Septembre 2018 /actualites/informations-fco-1.php | Actus nationales

USA/UE : la guerre du bœuf relancée ?

Apparemment, il n’y avait pas que le soja dans le fameux deal de juillet dernier, entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. La Commission européenne va demander aux Etats membres un mandat de négociation OMC, pour augmenter la part des Etats-Unis dans les importations de viandes bovines non traitées aux hormones. Les USA essaient depuis près d’une décennie d’obtenir la libéralisation de leurs exportations de viandes bovines, y compris celles produites avec des hormones de croissance.

Dans les années 2009 à 2014, l’UE et les USA ont adopté un mémorandum selon lequel l’UE autorise l’importation de 45 000 t par an de viandes bovines non hormonées, parmi lesquelles le beef des USA. Les Américains se partagent actuellement ce contingent avec l’Argentine, l’Australie, et le Brésil. Lors de la rencontre à Washington, Trump et Juncker ont annoncé que l’UE serait dorénavant un très grand acheteur de produits agricoles US. Dans ce que Junker a voulu comprendre comme concernant uniquement le soja pour l’alimentation animale, Trump voit, par contre, la possibilité d’offrir enfin à ses farmers l’occasion d’augmenter toutes les exportations agricoles américaines vers l’UE.

La Commission voudrait obtenir ce mandat de la part des 28 chefs d’Etats et de gouvernements, lors de leur prochain sommet pour pouvoir réorganiser le quota d’importations de viandes bovines obtenues sans hormones de croissance, au profit des Etats-Unis. Reste à savoir si les autres pays bénéficiaires, seront d’accord de se sacrifier pour les Américains. A moins qu’in fine, la Commission accepte d’augmenter le contingent. Ce à quoi elle se refuse officiellement actuellement.

 éleveurs+bovins+europe

Précédents articles

05 Septembre 2018 | Progression des abattages d’animaux de boucherie en juillet 2018 (Agreste)
04 Septembre 2018 | Loup : la FNSEA, JA et la FNO obtiennent le déclenchement des tirs de prélèvement
04 Septembre 2018 | «Laits 3 bio» : accélérer le dynamisme des filières AB dans l’Ouest et le Sud-Ouest
03 Septembre 2018 | Bovins : baisse du cheptel allaitant et de la production
27 Août 2018 | Bovins : revalorisation des indemnisations liées à la brucellose et la tuberculose
24 Août 2018 | La commission montagne FNSEA prépare la future PAC [point de vue]
21 Août 2018 | Porc chinois : le premier cheptel mondial sous la menace
17 Août 2018 | CNIEL : «Pas d'effet sécheresse encore notable sur la conjoncture laitière» [vidéo]
13 Août 2018 | Aubrac : bientôt le cap des 217 000 vaches
09 Août 2018 | FDSEA et JA régalent les vacanciers de passage à Sévérac
Voir toutes les archives