lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus élevages

| Conduite des animaux /actualites/informations-fco-1.php

Bovins viande : ne pas sur-pâturer avant la sécheresse... |vidéo]

La sécheresse qui s'installe en Aveyron a été évoquée lors de la formation "pâturage dynamique" dispensée la semaine dernière à Savignac par le service bovins viande de la Chambre d'agriculture, animée par Frédéric Mazars. Le technicien suit un groupe d'éleveurs depuis octobre 2016 et jusqu'à cet automne sur le pilotage et valorisation de l'herbe pour avoir le meilleur GMQ pour les vaches et les veaux. Frédéric Mazars recommande de ne pas sur-pâturer, d'affaiblir les prairies, avant la période de sécheresse qui s'annonce en ce début d'été...

 éleveurs+bovins+herbe

20 Juin 2017 | Actus nationales /actualites/informations-fco-1.php

Viande bovine bio : les cours s'affichent 19% au-dessus du conventionnel en 2016

«En 2016, la moyenne des cours bio (en viande bovine) s'est affichée 19% au-dessus du conventionnel qui, lui, subit une baisse de 6%», selon l'Observatoire viande bio d'Interbev (interprofession bétail et viandes), le 19 juin.

Ce résultat est lié «aux engagements pris entre les parties prenantes de la filière» qui ont permis «de garantir une juste rémunération des producteurs», selon l'Observatoire.

Face à une demande croissante, les abattages de bovins bio sont en forte croissance en 2016: +26% en gros bovins allaitants, +9% en gros bovins laitiers, +19% en veaux, +13% en ovins et +7% en porcins.

Au total, la progression est de 15% à 34098 tonnes équivalent carcasse. La hausse la plus significative concerne les gros bovins allaitants pour deux raisons: «l'arrivée en bio d'animaux issus des conversions de cheptels allaitants en 2014» et «les conséquences des conditions climatiques difficiles qui ont accéléré la sortie d'animaux.»

 éleveurs+bovins+bio

16 Juin 2017 /actualites/informations-fco-1.php | Actus Aveyron

Loup : les «tirs de défense renforcée» maintenus [FDSEA Aveyron]

"Suite à la mobilisation des éleveurs dans plusieurs départements français la semaine dernière, dont à Rodez devant la préfecture, le deuxième arrêté autorisant le prélèvement de deux loups supplémentaires sera publié sous peu", tient à préciser la FDSEA de l'Aveyron.

Et d'ajouter : "mardi, les présidents de la Fédération Nationale Ovine, de la FNSEA, des JA et de l’APCA (Chambres d’Agriculture), ont été reçus par le ministre de la transition écologique. Conformément à nos demandes, les «tirs de défense renforcée», qui étaient remis en cause au départ, seront bien maintenus. L'arrêté sera publié avant la fin de la semaine, selon les sources des deux ministères.

Cependant, les «tirs de défense renforcée» constituent un moyen de défense qui reste limité. Selon les statistiques de l’ONCFS, prélever un loup par ce moyen exige, en moyenne, 2 000 heures de travail à la «brigade loup». Maintenant que ce moyen nous est autorisé, la FDSEA et les JA demandent à l’Etat que la «brigade loup» de l’ONCFS revienne en Aveyron d’ici la fin du mois".

 éleveurs+loup+ovins

16 Juin 2017 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

Prix du lait de vache : la FDSEA reste «attentive» [communiqué]

Photo archives VP

Dans le communiqué de presse ci-dessous, la FDSEA de l'Aveyron réagit aux dernières évolutions des actions syndicales sur le prix du lait de vache :

"Suite à la pression syndicale qui a été dirigée ces jours-ci vers Sodiaal en Aveyron et dans 12 départements, la coopérative s’est engagée à payer le prix du lait à un prix intégrant les coûts de production des éleveurs, à condition que les distributeurs intègrent eux-mêmes ces coûts de production conformément à la Loi Sapin 2.

Ce vendredi, Thierry Roquefeuil, président de la Fédération Nationale des Producteurs de Lait, rencontre les représentants de la distribution pour exiger l’application de la Loi Sapin 2.

La FDSEA de l’Aveyron n’exclut pas de lancer des mobilisations syndicales dès la semaine prochaine en direction des enseignes qui refuseraient. Des revalorisations à hauteur de 350 €/1 000 L sur les 6 derniers mois de l’année sont vitales pour les producteurs qui sont en crise depuis plus de 1 000 jours".

 éleveurs+lait+FNPL

16 Juin 2017 | Le dessin de Z'lex /actualites/informations-fco-1.php

L’actu vue par Z’lex

"Manquerait plus que ça !".

 +zlex+lait+FNPL

Précédents articles

16 Juin 2017 | L’actu vue par Z’lex
15 Juin 2017 | Mobilisation des éleveurs laitiers : les coopératives acceptent de revaloriser les prix
14 Juin 2017 | Action FDSEA à Manhac : «Sodiaal, remonte ton prix du lait !» [vidéo]
13 Juin 2017 | Rodez : les syndicats agricoles réunis contre le loup
12 Juin 2017 | Pierre Terral, nouveau président de BEVIMAC Centre-Sud [point de vue]
09 Juin 2017 | Innov’action : bovins lait et betterave fourragère à Moyrazès [vidéo]
06 Juin 2017 | Etats généraux de l'alimentation : le ministre de l'agriculture répond aux Aveyronnais [vidéo]
06 Juin 2017 | «La distribution doit répercuter la hausse du prix du lait» (FNCL)
05 Juin 2017 | Agneau de l’Aveyron : vigilance sur les prix [point de vue]
03 Juin 2017 | Visite du ministre de l'agriculture : «Alimentation : engager une logique de valeur» [diaporama]
02 Juin 2017 | Jacques Mézard, ministre de l'agriculture, attendu sur une ferme aveyronnaise
Voir toutes les archives