lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Abattoir Bigard : «les éleveurs déterminés» [FRB Sud-Ouest et JA Midi-Pyrénées]

16 Juin 2015 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

Abattoir Bigard : «les éleveurs déterminés» [FRB Sud-Ouest et JA Midi-Pyrénées]

(Photo source Actuagri)

Voici le communiqué de presse diffusé par la Fédération Régionale Bovine (FRB) du Sud-Ouest et les JA de Midi-Pyrénées ce mardi 16 juin après-midi, alors que le blocages de l'abattoir Bigard de Castres est toujours en cours, en attendant la table-ronde de la filière programmée ce mercredi à 16 h 30, sous l'égide du ministère de l'Agriculture, à Paris.

"Depuis dimanche, toutes les entrées et les sorties de l’abattoir de Castres sont bloquées. Pendant 4 jours consécutifs, ce sera en tout près de 400 éleveurs venant d’une douzaine de départements du grand sud-ouest qui se seront relayés pour maintenir la pression et démontrer que leurs attentes sont fortes.

Sans revenu suffisant, les exploitations ne sont pas viables. L’installation de jeunes éleveurs est en chute libre : - 30 % les 5 dernières années. Le risque de voir s’éteindre la filière est réel, et avec elle les emplois et la valeur ajoutée qu’elle génère.

Pour les consommateurs, c’est la question de l’origine de la viande qui se pose. La production française bénéficie d’une règlementation très rigoureuse et la viande importée n’offre pas la même qualité, pas les mêmes garanties sanitaires, sociales et environnementales.

Depuis 4 jours, les prises de paroles de chacun sont unanimes : il faut sauver l’élevage, il faut maintenir notre production française et de qualité, il faut engager des actions qui pourront revaloriser les prix de la viande. Nous sommes d’accord sur le constat. Abatteurs, transformateurs, distributeurs, responsables politiques,… à chacun de s’engager. Mieux mettre en avant la « Viande de France ». Approvisionner nos cantines avec des viandes d’origine France. Profiter du dynamisme des marchés internationaux… des solutions se dessinent. La table-ronde de demain au ministère devra annoncer des engagements.

Il est temps pour notre filière de sortir de la spirale récessive et mortifère actuelle et de s’inscrire durablement dans une logique de croissance et de valorisation. Les actions se poursuivront et s’amplifieront tant que nous n’aurons pas, pour nos fermes, de signes d’améliorations significatives. Les éleveurs sont déterminés".

Les signataires :

Bernard Malabirade, FRB Midi-Pyrénées.

Nicolas Mouysset, Jeunes Agriculteurs Midi-Pyrénées.

Olivier Boulat, FRB Languedoc-Roussillon.

Alain Cazaux, FRB Aquitaine.

Dominique Fayel, FNB.

 éleveurs+bovins+FNB