lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Action FDSEA-JA dans les GMS : «pas de beurre sans éleveurs»

08 Novembre 2017 | Actus Aveyron | Actus élevage

Action FDSEA-JA dans les GMS : «pas de beurre sans éleveurs»

Une vingtaine d’éleveurs laitiers de la section bovins lait FDSEA et des JA se sont rendus dans des grandes surfaces ruthénoises ce mercredi 8 novembre, pour dénoncer la guerre des prix que se livrent les distributeurs et les transformateurs au détriment des producteurs et des consommateurs qui se trouvent privés de beurre.

Ils ont stické les quelques plaquettes de beurre présentes dans les rayons «Pas de pays sans paysans Pas de beurre sans éleveurs». «Il n’y a pas de secret, pour avoir du beurre, il faut du lait, pour avoir du lait il faut des éleveurs laitiers, et pour avoir des éleveurs, il faut les payer», ont scandé les producteurs mobilisés.

La FNSEA dénonce le bras de fer engagé par les distributeurs

Dans un communiqué, daté du 7 novembre, la FNSEA dénonce « des attitudes plus qu’inadmissibles » des distributeurs dans le cadre de la pénurie de beurre. Elle estime, qu’en refusant de payer la hausse du prix du beurre « la distribution engage un bras de fer, rend les relations commerciales intenables et prend en otage les producteurs et les consommateurs ».

Pour le syndicat, cette pénurie est un « cas d’école » car elle est le fruit de conflit commerciaux alors même « qu’une volonté collective a été exprimée dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation et à la veille des négociations commerciales, de sortir des conflits destructeurs et de construire un partenariat gagnant-gagnant dans la répartition de la valeur ajoutée. »

La FNSEA soutient donc l’ensemble des fédérations départementales et régionales qui sont en action pour « tenter de rétablir la vérité sur les raisons de cette pénurie ». L’organisation rappelle que « les distributeurs doivent accepter de payer le juste prix et sortir d’une posture destructrice ». Le syndicat appelle également l’Etat à rendre publique les lignes majeures du futur projet de loi.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 9 novembre 2017.

 éleveurs+lait+beurre