lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Aide reconduite pour les veaux sous la mère et bio [point de vue]

26 Mars 2018 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

Aide reconduite pour les veaux sous la mère et bio [point de vue]

L’arrêté du 13 mars confirme le soutien politique et économique de l’Etat à la production traditionnelle de veau sous signes officiels de qualité (Label Rouge et Bio). Le point de vue de Pierre Cabrit (notre photo), président de l’Interprofession Régionale du Veau d’Aveyron et du Ségala (IRVA).

L’aide aux veaux sous la mère et bio a été confortée en 2018 et jusqu’à la fin de la PAC en 2020. Quel est votre sentiment ?

«C’est un grand soulagement. C’est aussi un réel encouragement pour les filières traditionnelles de qualité, tel que le Veau d’Aveyron et du Ségala. Il faut dire que nous avons frôlé la catastrophe. En effet, depuis plusieurs mois, dans le cadre d’un audit européen, cette aide était remise en question. Son abandon aurait fortement fragilisé les exploitations de veaux sous la mère. En parallèle de cet arrêté, fixant les montants pour la campagne 2017 à 49,90€/veau labellisable et 70,10€/veau labellisé, l’Etat a annoncé la mise en paiement rapide de cette aide autour du 23 mars.

Quel élément a été déclencheur dans cette désicion ?

La mobilisation a été unanime, collective pour aboutir à ce résultat. Nous avons réussi à nous concerter, à maintenir le dialogue avec les services de l’Etat, c’était la meilleure façon d’atteindre notre objectif. La force ne doit s’envisager que lorsque le dialogue est rompu, cela n’a jamais été le cas. Je tiens à remercier les éleveurs adhérents à l’IRVA pour leur confiance. Leur patience a été une véritable force, nous en sommes tous récompensés aujourd’hui ! L’IRVA, c’est la force du collectif au service de chacun ! Une réussite collective que nous devons aussi à l’unité nationale autour des SIQO, avec le soutien du syndicalisme (FNB). Je n’oublie pas non plus les élus locaux, en particulier les députés de l’Aveyron et du Tarn qui se sont mobilisés dès la première heure, à nos côtés.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous restons toujours mobilisés pour le versement du solde de la campagne 2016. Le maintien de cette aide vient en appui de nos démarches de qualité respectueuses d’un cahier des charges et de l’environnement et portées par des fermes de type familial. Nous avons besoin d’être accompagnés jusqu’à ce que la rémunération de notre acte de production nous permette de vivre dignement de notre métier.

Ce signe encourageant s’inscrit de plus, en cohérence avec les conclusions des Etats généraux de l’alimentation et du plan filière viande bovine. Pour la filière veau, la montée en gamme se traduira par un doublement de l’offre commerciale en label rouge et en bio. Notre production se voit confortée dans ses orientations prises pour la qualité, il y a 25 ans. Dans une évolution du marché difficile à prédire, ces signaux positifs apportent aux éleveurs une certaine assurance pour s’engager dans les filières de qualité».

Eva DZ - Source IRVA

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 22 mars 2018.

 éleveurs+veau+IRVA