lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Bio: les distributeurs spécialisés pointent du doigt «l'éthique» de certains acteurs

14 Novembre 2019

Bio: les distributeurs spécialisés pointent du doigt «l'éthique» de certains acteurs

«Certains acteurs vendent des produits qui ont le label bio, mais qui n’ont aucune éthique», affirme Henri Godron, président du Synadis, le syndicat des magasins spécialisés en bio. Par une campagne d’affichage dans les magasins, et une vidéo publiée le 13 novembre, le syndicat souhaite rappeler «le sens et les valeurs de la Bio originelle». Selon le Synadis, la distribution bio doit refuser les fruits et légumes sous serres, diminuer les emballages, minimiser le transport aérien, et nouer des relations plus «éthiques» avec les producteurs. «Avoir une bio digne de ce nom et généralisée prendra du temps, mais nous allons travailler sur le label européen aux côtés de l’Ifoam», indique Henri Godron. Le Synadis rassemble près de 1500 magasins en France, indépendants ou appartenant à des réseaux d’enseignes comme Biocoop, La Vie Claire, et Naturalia (groupe Carrefour).