lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Campagne de dégustations de viande tout l’été [point de vue]

06 Juillet 2018 | Actus Aveyron /actualites/informations-fco-1.php

 

Campagne de dégustations de viande tout l’été [point de vue]

Alors que la signature de l’accord avec le MERCOSUR semble proche, les éleveurs du grand bassin allaitant du Massif central ne baissent pas les bras et lancent une campagne de sensibilisation pendant tout l’été auprès des consommateurs pour promouvoir la viande d’origine française. Le point de vue de Valérie Imbert, présidente de la section bovins viande FDSEA (photo ci-contre).

- La signature de l’accord bilatéral avec le MERCOSUR semble proche. Quel est votre sentiment ?

«Ce n’est pas acceptable ! D’un côté on veut valoriser les produits français et la juste rémunération des éleveurs et de l’autre on accepte d’importer des viandes produites dans des conditions sanitaires de bien-être animal loin d’être irréprochables et sans traçabilité et dans des pays où les scandales alimentaires éclatent !

- Quelles sont les marges de manœuvre des éleveurs français ?

Nous allons continuer de mettre la pression même si tout semble jouer. Nous avons décidé de partir à la rencontre des consommateurs, pour les sensibiliser à la qualité de nos produits et aux conditions dans lesquelles nous les produisons. Nous défendons notre travail en matière de traçabilité, nos efforts sur le volet sanitaire, et notre excellence génétique. Les consommateurs préfèrent manger moins de viande mais de qualité, nous sommes là pour répondre à leurs demandes.

Nous allons cibler des sites touristiques pendant l’été comme les aires d’autoroute, pour faire déguster nos viandes et échanger avec les consommateurs qu’ils soient locaux ou de passage. Les consommateurs sont sensibles aux discours des éleveurs, préférant manger moins de viande mais de qualité, d’origine française, et qui permet à l’éleveur de vivre de son métier».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 5 juillet 2018.

 éleveurs+bovins+FNB