lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Congrès FNSEA : «un important renouvellement» selon D. Fayel (FDSEA Aveyron)

31 Mars 2017 | Actus nationales | Actus Aveyron

Congrès FNSEA : «un important renouvellement» selon D. Fayel (FDSEA Aveyron)

Au lendemain de la clôture du congrès de la FNSEA à Brest, Dominique Fayel, résume ci-dessous, ce qui lui apparaît le plus important à retenir de ces trois jours de congrès, «qui se sont achèvés dans une ambiance sereine, néanmoins marquée par un hommage à Xavier Beulin, applaudi pendant de longues minutes par une salle debout» relève le président de la FDSEA Aveyron.

Il ajoute : ‘l'action de Dominique Barrau en tant que secrétaire général sortant a également été saluée (photo ci-dessous). Christiane Lambert, seule candidate à la sucession de Xavier Beulin, a montré une volonté de continuité et d'unité de la famille agricole. A noter que les élections au Conseil d'administration de la FNSEA sont marquées par un important renouvellement».

En Occitanie, dix représentants ont en effet été élus ou réélus. Il s’agit de Jérôme Despey (34), Marianne Dutoit (32), Céline Imart-Bruno (32), Philippe Jougla (81), Bernard Malabirade (32), Mickaël Marcerou (09), Thierry Roquefeuil (46), Karen Serres (46), Serge Vialette (11) et Dominique Fayel (12).

Selon Dominique Fayel, «le premier temps fort du congrès a été le débat sur le statut de l'exploitant. Avec l'évolution et la complexification des statuts juridiques des entreprises agricoles, l'arrivée de financeurs et de capitaux exterieur, et l'entrée en force du travail à façon, cette réflexion est essentielle. Il s'agit de définir ce qu'est un agriculteur et par conséquence, qui a droit aux aides PAC. Pour la FNSEA, un agriculteur doit être celui qui exerce réellement l'activité, qui pilote son exploitation et exerce son pouvoir de décision, et qui détient l'outil de production.

Le deuxième moment important fut le rapport d'orientation sur l'Europe. Il s'est agi de réexaminer la PAC et le projet européen afin de positionner les agriculteurs dans ce projet. Ce rapport servira de base à la FNSEA pour élaborer ses propositions pour la futur PAC.

Les principales orientations sont :

- Les aides PAC restent un socle nécessaire, notamment les aides couplées et la correction de handicaps. La vocation de l'ICHN a été réaffirmée.

- Des outils de gestion de marchés sont nécessaires.

- Il faudra des mécanismes de gestion des risques, qu'ils soient assurantiels ou autre. Notamment, vis-à-vis du risque climatique et peut-être aussi du risque économique et des aléas de marché.

- La FNSEA a appelé à un renforcement du pouvoir des producteurs dans les relations commerciales. Les pratiques abusives des distributeurs doivent être sanctionnées.

- Enfin, l'Europe devra soutenir une politique d'investissement dynamique», conclut le président de la FDSEA Aveyron.

L'hommage à l'Aveyronnais Dominique Barrau, ancien secrétaire général FNSEA (photos Actuagri).

 éleveurs+FNSEA+PAC