lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Congrès FNSEA : une première pour deux Aveyronnais [points de vue]

29 Mars 2019 | Actus Aveyron

Congrès FNSEA : une première pour deux Aveyronnais [points de vue]

Les Aveyronnais emmenés par leur président Laurent St-Affre (4ème à partir de la gauche) entouré de Marie-Amélie Viargues et Germain Albespy. A droite, l'Héraultais Denis Carretier, président de la Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie, près de l'Aveyronnais Dominique Fayel (bureau FNSEA).


Une délégation d’ Aveyronnais a participé au congrès de la FNSEA cette semaine à Nancy. Une première pour Germain Albespy et Marie-Amélie Viargues.

- Vous avez participé à votre premier congrès FNSEA. Quelles sont vos impressions ?

M-A. Viargues : «Le congrès FNSEA c’est un événement de taille qui demande une grosse organisation. Il rassemble 500 à 600 responsables de toute la France. Je retiens aussi la grande convivialité autour de ce rendez-vous annuel.

G. Albespy : «En trois jours, nous avons un éclairage complet du syndicalisme dans le pays. Chaque région a des problématiques différentes, des points de vue spécifiques. Nous abordons une grande diversité de sujets.

- Justement, quels ont été les sujets des discussions ? (au moment de l’interview, toutes les régions ne s’étaient pas encore exprimées)

G. Albespy : Les responsables des départements ont fait remonter des inquiétudes sur les aléas climatiques et le dispositif des calamités agricoles, sur le stockage de l’eau. Beaucoup ont également évoqué le manque d’engagement des femmes dans le syndicalisme et la volonté de leur laisser davantage de place dans les différentes instances. Le dossier de la prédation, même s’il ne concerne que quelques régions en France, a également été évoqué.

M-A. Viargues : Beaucoup d’agriculteurs ont aussi évoqué les attaques sociétales et l’image de l’agriculture par rap- port au reste de la population. Des groupes se mettent peu à peu en place dans les départements comme chez nous avec le groupe COSE ! Cela nous conforte dans notre démarche et nous encourage à continuer dans ce sens pour réta- blir les vérités sur notre métier et apporter des arguments aux agriculteurs pour se défendre.

- Quel est le message de ce congrès ?

G. Albespy et M-A. Viargues : Dans le rapport moral, les responsables FNSEA ont expliqué la volonté de changer de cap en faisant une place à toutes les agricultures, quels que soient le mode de production, les projets, la taille des exploitations... L’ambition est d’accompagner davantage les innovations, les projets, qu’ils soient individuels ou collectifs en partenariat avec les forces vives du milieu rural».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 28 mars 2019.

 éleveurs+FNSEA+bovins