lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Décès de Xavier Beulin : l'hommage des organisations professionnelles agricoles

21 Février 2017 | Actus nationales

Décès de Xavier Beulin :  l'hommage des organisations professionnelles agricoles

De nombreuses organisations professionnelles et entreprises du monde agricole ont rendu hommage par communiqué, à Xavier Beulin, après son décès le 19 février.

L’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA), par la voix de son président Claude Cochonneau, rend hommage au «leader incontesté du monde paysan» et affirme son «devoir d’œuvrer dans son sillage».

Les Jeunes agriculteurs évoquent un «personnage marquant», qui «ne faisait pas l'unanimité et était parfois critiqué dans le monde agricole ou en dehors», mais qui était «largement reconnu pour sa hauteur de vue, sa capacité à penser l'avenir de l'agriculture».

Pour le co-fondateur du groupe Sofiproteol, Philippe Tillous Borde, l’agriculture française «perd un leader visionnaire et charismatique mais aussi un homme d’une pudeur et d’une loyauté exceptionnelles».

La Fop (oléoprotéagineux), la CGB (betteraviers), Groupama et Coop de France ont également rendu hommage au président de la FNSEA.

La CFDT salue «la mémoire d’un homme de dialogue et de conviction», malgré «des divergences [..] entre la CFDT et la FNSEA».

La CFTC a également salué la mémoire de Xavier Beulin.

Stéphane Le Foll évoque sa différence avec Xavier Beulin

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a évoqué le 20 février à Rouen sa «différence» avec Xavier Beulin, le président de la FNSEA brutalement décédé dimanche, et estimé conciliable économie et écologie en agriculture. «Xavier Beulin avait la conviction que l'agriculture devait être prolongée par une industrie qui transforme les produits agricoles», a déclaré à la presse le ministre en déplacement en Seine-Maritime, sur le thème de l'agroécologie. «Le débat ne porte pas sur le fait d'augmenter la production, mais sur comment on produit et c'est là qu'il y avait une divergence, une différence entre lui et moi», a-t-il dit.

«J'ai été un promoteur de l'agroécologie et je continue à l'être. Je suis convaincu qu'il y a des potentialités énormes si on réinvestit les mécanismes naturels, si on réutilise au profit de la production et des agriculteurs une gestion des écosystèmes, alors que Xavier Beulin était plus sur la logique de l'offre et de la transformation», a expliqué le ministre. «On avait une différence mais on a toujours cherché à faire avancer l'agriculture et à trouver des solutions aux crises que nous avons rencontrées», a ajouté M. Le Foll.

 éleveurs+FNSEA+Beulin