lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Dégâts de gibiers : une loi chasse très attendue ! [point de vue]

06 Mai 2019 | Actus Aveyron

Dégâts de gibiers : une loi chasse très attendue ! [point de vue]

La section chasse et dégâts de gibiers FDSEA a participé à une réunion de travail à la DDT, à Rodez, ce lundi 29 avril. Le point de vue de Jacques Bories, secrétaire de la section. Le point de vue de Jacques Bories, secrétaire de la section chasse et dégâts de gibiers de la FDSEA (notre photo).

- Qui participait à cette réunion ?

«Elle était organisée par le service Environnement de la DDT, en présence de représentants de la Fédération départementale des chasseurs, de la Chambre d’agriculture, des louvetiers, de l’ONCFS, de l’ONF et de la section chasse et dégâts de gibiers FDSEA que je représentais.

- Quels étaient les principaux sujets abordés ?

Il fut question du barème d’indemnisations de remise en état des prairies suite aux dégâts de gibiers. Les tarifs ont été rediscutés pour la campagne de chasse 2019-2020. C’était la deuxième réunion sur ce sujet et un accord a finalement été trouvé. Il est cohérent par rapport à ce qui se pratique sur le terrain pour réparer les dégâts, en lien avec le coût de la semence et de la mécanisation.

- Et les autres sujets ?

Nous avons parlé de l’attribution des bracelets pour les chevreuils selon les demandes émanant des sociétés de chasse locales. Un point a également été fait sur le petit gibier, dont le plan lièvres.

- La population de sangliers reste toujours un sujet d’actualité majeur pour la profession agricole ?

Tout à fait. Nous attendons la nouvelle loi sur la chasse qui devrait être annoncée cette semaine. Notre section, suite aux deux rencontres avec la préfète de l’Aveyron sur le terrain, continue de demander le classement comme nuisible du sanglier sur les secteurs à dégâts. Ce dossier sanglier est suivi de très près par notre section FDSEA ! Car les dégâts de sangliers sur nos cultures continuent de pénaliser fortement la production agricole, malgré la mise en place des indemnités !

- Où en est-on justement en Aveyron au sujet des battues administratives ?

La DDT et la Fédération départementale des chasseurs ont décidé, lors de cette réunion, de mettre en place des battues administratives sur le secteur de Camjac et le bassin de Decazeville notamment. La pression de chasse doit donc continuer !

- Etes-vous chasseur ?

Je le suis depuis trois ans après avoir passé mon permis de chasser adapté aux agriculteurs. Il me permet de renforcer les équipes de terrain durant la semaine principalement, sur le secteur de Tauriac de Naucelle où je suis éleveur bovins lait. Nous sommes dans cette région fortement impactés par la dégâts provoqués par les gros gibier, comme le sanglier ou le chevreuil, sur nos cultures».

D.B.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 2 mai 2019.

 éleveurs+chasse+FDSEA