lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Dominique Fayel (FDSEA Aveyron) : «nous prenons acte des annonces et restons vigilants»

04 Septembre 2015 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

Dominique Fayel (FDSEA Aveyron) : «nous prenons acte des annonces et restons vigilants»

Voici la réaction du président de la FDSEA de l’Aveyron, suite aux annonces du Gouvernement de ce jeudi 3 septembre relatives à la crise de l’élevage, après l’action nationale FNSEA-JA à Paris.

“La profession agricole prend acte des engagements du Gouvernement à veillera à l’application intégrale de ses annonces. Le FAC, les cotisations MSA, l’année blanche..., sont des points positifs. Une année blanche signifie le report des annuités d’emprunt en fin de tableau, c’est une mesure forte pour les trésoreries. Nous attendons les modalités pratiques. Nous serons en effet attentifs et vigilants. Le dégrèvement de la TFNB précisé, avec par exemple plus de garanties pour les fermiers. Les mesures de trésorerie ne règlent rien sur le long terme, mais nous prenons acte de la pause annoncée sur les normes, nous verrons le résultat en pratique. La vrai solution, ce sont les prix !

Le Gouvernement s’engage à maintenir la pression sur les industriels et transformateurs sur les hausses de prix, et de monter d’un cran le souhait d’approvisionnement en produits français des cantines et de la restauration collective. Nous allons continuer à être très attentifs sur les pratiques des industriels, transformateurs et distributeurs, avec une pression syndicale dosée, ciblée. Je le répète, le prix est le seul chantier principal et la seule façon de retrouver un équilibre financier et de la trésorerie dans nos exploitations agricoles.

Autre levier, celui de Bruxelles. L’Union européenne doit décider, ce lundi 7 septembre, d’une meilleure gestion des marchés du lait, de la viande bovine, et du porc. Il faut prendre des mesures rapides pour assainir les marchés. Nous attendons un accompagnement renforcé pour l’export, en lait et en viande, afin de favoriser un meilleur équilibre du marché dans les semaines et mois à venir. Avec ces mesures annoncées, il y a donc un signal fort pour le court terme, avec notamment le rééchelonnement de la dette, l’année blanche, mais nous espérons des prix plus élevés pour le long terme. Nous demeurons vigilants sur les promesses du Gouvernement, et celles des industriels, avec toujours comme point central, le prix payé au producteur !”.

 éleveurs+FNB+FNPL