lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Du biofioul à 30% face à la fin des installations de chaudières au fioul 100% fossile

16 Septembre 2020

Du biofioul à 30% face à la fin des installations de chaudières au fioul 100% fossile

Saisissant l’interdiction d’installer, à compter du 1er janvier 2022, des chaudières au fioul 100 % fossile, la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) a annoncé le 15 septembre qu’elle lancera une offre de biofioul à 30 % d’ester de colza dès cette date. Dans le sillage de la Convention pour le climat, le gouvernement avait d’abord projeté en juillet l’interdiction pure et simple d’installer de nouvelles chaudières à fioul. Puis, s’exprimant dans la revue spécialisée «Génie climatique magazine» du 31 août, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon a déclaré que «l’interdiction visera les chaudières dont les émissions de CO2 sont supérieures à un seuil chiffré, que nous allons fixer d’ici la fin de l’année». Le biofioul émet 60 grammes de CO2 par kilowatt-heure, contre 270 pour le fioul fossile, selon Éric Layly, président de la FF3C. Cette dernière propose parallèlement un biofioul à 10% pour les chaudières existantes. Pour que le biofioul soit compétitif, «nous porterons avec la Fop (producteurs d’oléoprotéagineux) le dossier de l’exonération de TICPE au Parlement dès cet automne, dans le cadre de la loi de Finances pour 2021».