lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Embargo russe : Le Foll va demander la mise en place d’outils de gestion de marché

04 Septembre 2014 | Actus nationales | Actus végétales | Actus élevage

Embargo russe : Le Foll va demander la mise en place d’outils de gestion de marché

Stéphane Le Foll va demander la mise en place de « tous les outils possibles » pour réduire l’impact de l’embargo russe sur les agriculteurs, lors du conseil des ministres à Bruxelles le 5 septembre, a-t-il déclaré à la sortie d’une réunion avec les représentants agricoles, le 3 septembre à Paris.

Ces outils sont le retrait de production, la promotion et le soutien à l’export pour les fruits et légumes, le lait, le porc et la volaille. «Nous devons mettre en place des mesures de gestion de marché pour éviter la chute des prix » due à l’encombrement du marché européen, a ajouté le ministre de l’Agriculture.

Xavier Beulin, président de la FNSEA, a insisté sur la nécessité de « chasser de nouveaux marchés sur pays tiers, avec des soutiens à l’export ». Il demande de promouvoir le « manger français », appelant les distributeurs à faire preuve de patriotisme. Il estime également que « ce n’est pas seulement au budget de la PAC de prendre en compte le problème », mais selon Stéphane Le Foll, cela sera « difficile politiquement » de mobiliser d’autres budgets.

Bruxelles annonce 30 millions € supplémentaires pour des actions de promotion

La Commission européenne a déjà annoncé le 3 septembre son intention de débloquer 30 millions € supplémentaires pour la promotion des produits agricoles de l’UE en 2015 sur les pays tiers et le marché intérieur, afin de faire face à l’embargo imposé par la Russie. Ces mesures étant cofinancées, ce sont donc 60 millions € dont va bénéficier le secteur (50% provenant de l’UE et les 50% restants des organisations de producteurs, des interprofessions ou des États membres). L’objectif est de réorienter les exportations européennes bloquées vers d’autres destinations, notamment les pays arabes. Cette aide vient s’ajouter aux 60 millions € pour soutenir des actions de promotion déjà prévus dans le budget de la Pac pour 2015.

 éleveurs+lefoll+russe