lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > FCO : une seule zone réglementée et le protocole avec l’Italie officialisé

22 Octobre 2015 /actualites/informations-fco-1.php | Actus Aveyron | Actus nationales

FCO : une seule zone réglementée et le protocole avec l’Italie officialisé

Depuis vendredi 16 octobre, le territoire de la France continentale ne présente désormais qu’une seule zone réglementée (ZR), le reste du territoire est considéré comme zone indemne (ZI). Ce zonage fait suite aux décisions de fusion des zones de protection et de surveillance et de la suppression des périmètres interdits.

Désormais l’ensemble des communes du département de l’Aveyron sont classées en zone réglementée.

Mouvements nationaux

Les mouvements d’animaux au sein du territoire français sont toujours réglementés. Ils sont possibles sous les conditions suivantes :

- dans la ZR, les animaux peuvent circuler librement à l’intérieur de cette zone,

- de ZI vers ZR, mais sans retour immédiat possible (les animaux acquérant le statut de la ZR)

- de ZR vers ZI sous conditions.

Les conditions pour la sortie de ruminants de ZR vers ZI :

- dans tous les cas, les moyens de transport doivent être désinsectisés.

Sortie uniquement si respect de l’une des 4 exigences suivantes :

- soit animaux valablement vaccinés. Les bovins peuvent sortir 10 jours après la seconde injection de la primovaccination

- soit période d’inactivité vectorielle* déclarée ET

> depuis 14 jours au moins avec PCR négative

- soit période d’inactivité vectorielle* déclarée ET

> ou depuis 28 jours au moins avec sérologie négative.

- soit pour les animaux au départ de ZR : préalablement au mouvement, 14 jours de protection contre les vecteurs (désinsectisation) et dépistage PCR avec résultat négatif, à la charge du détenteur ET à l'arrivée en ZI : désinsectisation immédiate à l'arrivée + confinement pendant 14 jours puis dépistage PCR avec résultat négatif, à la charge du détenteur.

Les dérogations préexistantes sont par ailleurs prolongées pour?:

- les animaux d’abattage : transport direct et abattage sous 24h après leur arrivée,

- les jeunes animaux âgés de moins de 70 jours destinés à l’engraissement : désinsectisation et transport direct jusqu’à un bâtiment fermé protégé des vecteurs avec une destination finale qui ne peut être que l’abattage,

- mouvements de transhumance : pas de signes cliniques, animaux désinsectisés, maintenus en bâtiment fermé et désinsectisé jusqu’à obtention d’une PCR négative 14 jours après leur arrivée,

- animaux reproducteurs vers un centre de sélection : animaux sans signes cliniques, désinsectisés pendant 14 jours et présentant une PCR négative avant départ, bâtiment d’arrivée fermé et désinsectisé.

Mouvements intracommunautaires

Comme annoncé dans notre dernière édition, la signature du protocole d’échanges avec l’Italie a été officialisé vendredi 16 octobre.

Ce protocole autorise les échanges intracommunautaires sous réserve :

- de respecter un délai de 10 jours après la fin de la primo-vaccination des animaux des espèces bovine et ovine de plus de 90 jours ;

OU

- des bovins et ovins de moins de 90 jours s’ils sont nés de mères vaccinées contre la FCO sérotype 8 ;

OU

- des bovins et ovins de moins de 90 jours s’ils proviennent d’une zone reconnue saisonnièrement indemne et soumis après le commencement de la période d’inactivité vectorielle à une PCR dont le résultat s’est avéré négatif.

* Détermination de la période «d'inactivité vectorielle» : lorsque le froid de l’hiver sera suffisamment installé, le moustique, qui est le vecteur de cette maladie, sera rendu inactif. Les DDCSPP vont entreprendre une étude pour déterminer officiellement cette période d'inactivité.

 éleveurs+FCO+bovins