lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > FDSEA Aveyron : «une campagne syndicale active» [point de vue]

11 Janvier 2016 | Actus Aveyron | Actus élevage

FDSEA Aveyron : «une campagne syndicale active» [point de vue]

La campagne syndicale FDSEA lancée au niveau des régions en décembre se poursuit à l’échelon cantonal depuis ce mardi 5 janvier. Le point de vue de Laurent St-Affre (notre photo), secrétaire général de la FDSEA de l'Aveyron.

- Comment se sont déroulées ces réunions régionales ?

«Ces réunions rassemblant nos responsables locaux ont été positives avec beaucoup de questions sur différents sujets. Concernant la PAC, nos adhérents sont préoccupés par la suite des paiements prévus, après les premières avances. Ils sont par ailleurs «remontés» contre l’administration et le décalage à deux vitesses, entre le délais d’instruction trop longs des dossiers des agriculteurs, et celui des contrôles effectués avec plus de rapidité !

- Et le plan d’urgence ?

Les agriculteurs déplorent la faiblesse de l’enveloppe destinée à l’Aveyron par rapport aux annonces du premier ministre (170 millions d’euros au niveau national). La somme finale affectée à notre département est de 3 millions d’euros, alors que nos besoins sont quatre fois supérieurs ! Concernant l’année blanche, il faut rappeler que ce dispositif est une solution, certes pas miraculeuse, pour la trésorerie d’une exploitation, et un ballon d’oxygène immédiat. C’est la première fois que nous obtenons un tel levier à grande échelle. Il faut donc l’utiliser avant le 31 janvier.

- La cartographie des cours d’eau a-t-elle été évoquée ?

Oui et le travail de notre réseau est reconnu par l’administration avec laquelle nous continuerons de travailler pour finaliser la nouvelle cartographie. L’administration a bien mesuré la nécessité de travailler avec nous.

- Quels étaient les autres sujets ?

Nous avons fait le tour des productions. Certaines nous préoccupent, comme le lait de vache ou le porc notamment. Nous sommes aussi inquiets des «retours» de dégâts de gibier avec une facture qui exploserait à plus de 100 000 euros cette année en Aveyron ! Il est donc important de participer actuellement aux réunions cantonales FDSEA, afin que nous puissions bien préparer nos actions futures !».

Recueilli par Didier BOUVILLE

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 7 janvier 2016.

 éleveurs+FDSEA+bovins