lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Grandes cultures : les semis au 1er mai confirment les chiffres d’avril

18 Mai 2018 | Actus végétales | Actus nationales

Grandes cultures : les semis au 1er mai confirment les chiffres d’avril

L’état des semis et plantations en grandes cultures au 1er mai, publié par le ministère de l’Agriculture, confirment, à de minimes modifications près, les estimations du 1er avril.

Les surfaces consacrées aux céréales à paille ressortent à 7,77 millions d’hectares, quasi stables sur la moyenne quinquennale. Elles sont constituées de 4,95 Mha de blé tendre (4,97 estimé en avril), 361 000 ha de blé dur) - 2,6 % par rapport à 2017, mais + 5,2 % sur la moyenne quinquennale), et de 1,86 Mha orge et escourgeon (soit un repli de 2,6 % mais encore en avance de 2,5 % sur la moyenne 2013/2017).

En ce qui concerne le maïs, les premières estimations de surfaces par le Ministère, portent sur 1,37 Mha (hors semences), chiffre correspondant à celui de l’an dernier et maintenant une baisse de 12 % sur la moyenne quinquennale. L’aire de maïs fourrage serait au plus bas depuis 5 ans, à 1,38 Mha.

Au total, la sole céréalière dans l’hexagone atteindrait 9,26 Mha, soit une baisse de 2,5 % en 5 ans. Le Ministère confirme la progression du colza de 6,3 % sur 2017 et de 1 % sur la moyenne quinquennale, avec 1,49 Mha. Les pois protéagineux accusent un tassement de 4 % sur 2017, mais ils conservent une avance de 20 % sur la moyenne quinquennale, avec 173 000 ha.

De leur côté, les semis de féveroles diminuent de quelques 5 % en 1 an. L’estimation de plantations de betteraves est maintenue à 483 000 ha, soit 16 % de mieux que la moyenne 2013-2017. Le record de plantations de pommes de terre de conservation est encore légèrement augmenté, à 145 000 ha, 4 % de mieux que le record de l’an dernier et 15 % de plus que la moyenne des 5 dernières années.

Dans la zone NEPG (5 grands pays producteurs de pommes de terre de l’Union Européenne) les surfaces auraient encore légèrement progressé, avec 585 600 ha pour une production prévue à 28,17 Mt.

 éleveurs+céréales+blé