lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Grandes cultures : premières estimations du ministère de l’Agriculture

11 Août 2016 | Actus nationales | Actus végétales

Grandes cultures : premières estimations du ministère de l’Agriculture

Les estimations de récolte publiées par le ministère de l’Agriculture se traduisent par une chute des productions de cultures d’hiver, la plus spectaculaire, généralement retenue par les analystes compte tenu de son importance économique étant celle du blé tendre dont la récolte est annoncée à 29 Mt, soit 29 % de moins que l’année dernière et 21,2 % de moins que la dernière moyenne quinquennale, en raison du plus bas rendement, 55,7 qx/ha enregistré depuis 1986.

Des analystes du cabinet Agritel jugent d’ores et déjà ce chiffre comme optimiste, et parient sur nettement moins de 29 Mt. Le prochain conseil céréales de FranceAgriMer disposera de plus d’information, au vu de la moisson entrée, pour établir un premier bilan prévisionnel 2016/2017.

Alors que le plan de relance du blé dur se traduisait par une expansion des surfaces de l’ordre de 12 %, les rendements ont été, là encore fortement impactés par les conditions météorologiques et la hausse des superficies ne suffira pas à éviter une baisse de production de 20 % sur l’an dernier à 1,44 Mt ; l’orge affiche un retrait de 21 % sur 2015, avec 10,2 Mt.

Les premières estimations du ministère concernant le maïs, portent sur une récolte de 13,7 Mt, équivalente à celle de 2015, mais la sécheresse qui menace, dans le Sud-Ouest notamment, laisse craindre une baisse de cette prévision. La production de colza baisserait de 15 %, à 4,5 Mt.

En revanche, le tournesol fera mieux (+ 15 %) que la mauvaise année dernière, restant cependant avec 1,3 Mt, en repli de 17 ù sur la moyenne quinquennale. Les cultures de pois protéagineux s’effondrent, - 30,7 % par rapport à l’an dernier, avec une prévision de récolte de 459 000 t.

Parmi les rares cultures à afficher une évolution positive, on notera le soja, en hausse de 16 % sur 2015 et de 116 % sur la dernière moyenne quinquennale, avec 388 000 t.

 éleveurs+blé+cultures