lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Les céréales bio en progression

19 Novembre 2018 | Actus nationales | Actus végétales

Les céréales bio en progression

« Toutes les surfaces en céréales (blé tendre, maïs, triticale) déclarées en agriculture bio sont en progression aussi bien dans l’Union européenne qu’en France », a indiqué le 14 novembre Marion Duval, adjointe au chef de l'Unité Grains & Sucre chez FranceAgriMer, en marge de la dernière réunion mensuelle de l’établissement public sur les marchés céréaliers. En 2016, 1,94 million ha ont été semés en bio dans les pays de l’UE (+13 % en un an).

Avec 551 180 ha, le blé tendre était la 1ere céréale bio cultivée. En France, le rendement du blé tendre bio calculé sur un période de 10 ans (2007 à 2017) tourne autour d’une trentaine de quintaux par ha. Avec 13 % des surfaces, Renan était la première variété de blé tendre bio cultivée en 2017.

La collecte bio est encore très faible dans la collecte hexagonale des céréales « majoritaires » : 0,8 % pour le maïs, 0,49 % pour le blé tendre et 0,35 % pour l’orge. En revanche, les céréales bio sont très représentées par les céréales « minoritaires » : 25 % pour le sarrazin, 18 % pour le riz, 17 % pour le seigle et 10 % pour le triticale.

En 2017/2018, 412 000 t de céréales bio ont été collectées en France contre 204 800 t au cours de la campagne 2013/2014.

C’est la région PACA qui s’est engagée le plus vite dans le bio (effort bio* de 74,7 % en 2017/18) devant l’Occitanie (19 %). En queue de peloton, on trouve la Normandie (2,7 %) et les Hauts-de-France (2,5 %).

En 2017/2018, 160 000 t de blé tendre ont été collectées en France et 72 000 t importées. En 2018/2019, FranceAgriMer table sur des volumes respectifs de 130 000 t et 98 000 t.

La meunerie est très demandeuse de blé bio : 143 000 t en 2017/2018 et 165 000 t prévues en 2018/2019, suivie des FAB (respectivement 48 000 t et 61 000 t).

Les primes bio payées aux producteurs ne cessent de progresser. Pour le blé tendre, elle est passée de 100 €/t en 2005/2006 à près de 230 €/t en 2015/2016. Même bond pour le maïs qui a vu la prime bio progresser en 10 ans de 50 €/t à 150 €/t.

*effort bio : collecte bio/collecte totale

 éleveurs+blé+bio