lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > JA et congrès FNB : «unis dans la défense des éleveurs» [point de vue]

02 Février 2015 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

 

JA et congrès FNB : «unis dans la défense des éleveurs» [point de vue]

Jeunes Agriculteurs Aveyron participe aux côtés de la FDSEA à l’organisation du congrès FNB de ce mercredi et jeudi à Rodez. Le point de vue de Maxime Sannié, co-responsable du groupe bovin viande JA.

- Que représente pour vous cette participation ?

Nous sommes fiers de pouvoir être aux côtés de nos aînés pour accueillir tous ces responsables nationaux et départementaux. Nous avons pris en charge la préparation des repas. C’est l’occasion pour nous de proposer des menus à base de labels et de produits emblématiques du terroir aveyronnais. Le Veau d’Aveyron et du Ségala, le Bœuf Fermier Aubrac et la Génisse Fleur d’Aubrac, par leur qualité exceptionnelle, sont le reflet de notre fierté à exercer le métier d’éleveur !

De plus, nous avons de fréquents échanges avec la section bovine de la FDSEA, et partageons ses revendications en ce qui concerne la reconnaissance des handicaps, mais aussi des atouts, de notre territoire. Le contexte actuel est difficile pour notre filière, nous devons nous montrer unis dans la défense des éleveurs aveyronnais.

- Quels messages en particulier souhaitez-vous faire passer??

Nous continuons à défendre le renouvellement des générations d’éleveurs. L’enjeu majeur aujourd’hui est de redonner de la visibilité aux jeunes. Comment arriver à chiffrer un projet sur cinq ans, alors que les modalités de la réforme de la PAC restent floues et que le prix est instable et déconnecté de l’évolution des charges??

D’autres problématiques viennent aussi freiner l’installation. Les exploitations s’agrandissent et la main d’œuvre diminue. La question de l’astreinte est de plus en plus préoccupante et peut faire renoncer beaucoup de porteurs de projet. Nous devons nous pencher tous ensemble sur ce problème, si on ne veut pas à terme perdre de la production».

Recueilli par Bérangère CAREL

Le programme

Mercredi 4 février

Matin (huis-clos réservé aux délégués des sections bovines)

10h : accueil par Francis Grau

10h15 : présentation des comptes et dispositions statutaires

10h30 : présentation des rapports d’activité et d’orientation

12h : assemblée générale ex-traordinaire : révision statutaire

Après-midi

14h : groupes de travail

- gestion des aléas climatiques

- niveau qualitatif et segmentation de l’offre au consommateur

- situation des marchés export

17h : intervention des sections régionales bovines

18h30 : clôture des travaux et vin d’honneur offert par la mairie de Rodez

20h30 : soirée à la salle des fêtes.

Jeudi 5 février

9h : intervention de Dominique Fayel

9h15 : compte-rendu des groupes de travail

9h45 : tables rondes :

- diagnostic économique des exploitations bovins viande et perspectives

- positionnement de la viande française en restauration hors foyer : un enjeu collectif

12h : interventions de clôture :

- Xavier Beulin, Président de la FNSEA

- Jean-Pierre Fleury, Président de la FNB

- Discours de Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

 éleveurs+bovins+FNB