lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Jacky Salingardes élu secrétaire général de l’Institut de l’Elevage

18 Octobre 2016 | Actus nationales | Actus élevage

Jacky Salingardes élu secrétaire général de l’Institut de l’Elevage

Martial Marguet, président de l’Institut de l’Elevage, entouré de Jacky Salingardes (à gauche), secrétaire général de l’Institut de l’Elevage et de Joël Merceron, directeur de l’Institut de l’Elevage (à droite).

Le nouveau conseil d’administration de l’Institut de l’Elevage (Idele) a réélu Martial Marguet à la présidence ce 12 octobre 2016. Le président a souhaité être secondé par un secrétaire général et c’est Jacky Salingardes qui a été élu.

Jacky Salingardes, 54 ans, est président de la FNEC et de l’interprofession caprine (ANICAP). Il est éleveur dans l’Aveyron avec un troupeau de 250 chèvres et de 70 vaches allaitantes.

«Tous les deux ont exprimé leur fierté d’incarner la gouvernance de l’Institut de l’Elevage. Dans cette période compliquée pour les filières d’élevage, ils ont insisté sur la nécessité du travail technique pour la compétitivité et sur le bénéfice de l’action collective». Leur slogan : «l’élevage a des avenirs, construisons les ensemble».

Le président Marguet a rappelé les grandes lignes de la réflexion stratégique engagée pour l’Institut de l'Elevage à l’horizon d’une dizaine d’années : «IDELE 2025». Celle-ci sera présentée aux partenaires de l’Institut de l'Elevage lors d’une convention programmée le 20 décembre prochain.

(Communiqué)

L’Institut de l’Elevage en bref…

En partenariat avec les acteurs de la recherche et du développement, l’Institut de l’Elevage conduit des recherches, sur l’élevage des herbivores. Travaillant sur des thématiques telles que la production, l’environnement, la compétitivité, la qualité des produits ou l’économie des filières, l’Institut de l’Elevage aborde des sujets proches des questions de société et l’une de ses principales missions est la transmission des connaissances.

…et en quelques chiffres

28 millions d’euros de budget – un effectif de 247 personnes dont 200 ingénieurs et techniciens – 11 antennes régionales en plus du siège parisien – 30 thématiques étudiées – 500 publications et une quinzaine de journées techniques par an – une offre de 120 formations.

 éleveurs+caprins+FNEC