lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > L'APCA et la PAC : «une ambition politique au service d’une agriculture compétitive»

08 Octobre 2013 | Actus nationales | Actus élevage

L'APCA et la PAC : «une ambition politique au service d’une agriculture compétitive»

Les Chambres d’agriculture (APCA) « prennent acte des annonces du Président en faveur du maintien de la diversité des systèmes agricoles et d’un rééquilibrage pour l’élevage » dans le cadre de la nouvelle PAC.

A savoir : la mobilisation de toutes les marges de manœuvre pour le recouplage en maintenant le couplage actuel et en introduisant une prime à la vache laitière et une aide à l’engraissement ; un plan pour la compétitivité et l’adaptation des exploitations, notamment la modernisation des bâtiments d'élevage, à condition de disposer d’une enveloppe financière suffisante dans la durée sans impliquer de nouvelles normes et charges pour les agriculteurs ; une revalorisation nette de l’ICHN et une MAE adaptée aux éleveurs à l’herbe hors ICHN.

Concernant la convergence des aides à 70 %, les Chambres d’agriculture saluent une mise en œuvre progressive et la volonté de mettre en place un verdissement proportionnel, « néanmoins, il faudra rester vigilant pour les exploitations dans les zones intermédiaires et de polyculture élevage : la convergence ne doit pas nuire à leur compétitivité. »

L’annonce sur le paiement redistributif (majoration des 52 premiers hectares) « ne règle en rien le problème de l'attribution, à d'autres formes sociétaires, autres que les Gaec, et fragilisera les zones intermédiaires », selon les Chambres d'agriculture. De plus, « l’ambition de François Hollande (…) n’aura de sens que si les pouvoirs publics maintiennent demain des budgets nationaux à la hauteur de cet enjeu ».

Notre photo : le président de l'APCA Guy Vasseur (archives la Volonté Paysanne).

 éleveurs+PAC