lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > La MSA réaffirme son rôle majeur dans les territoires ruraux

24 Juin 2019 | Actus nationales

La MSA réaffirme son rôle majeur dans les territoires ruraux

La semaine dernière, à la veille de son assemblée générale, la caisse centrale de la MSA a tenu une conférence de presse. L’occasion pour la caisse d’assurance d’évoquer les sujets d’actualité et les élections à venir. Les administrateurs ont aussi insisté sur le rôle central de la MSA dans la protection sociale du monde agricole et dans l’animation des territoires ruraux.

La veille de son assemblée générale, la caisse centrale de la MSA a donné une conférence de presse afin de dresser le bilan de l’année passée, mais aussi du mandat qui s’achèvera en janvier prochain. À quelques mois des élections qui se dérouleront en janvier 2020, la CCMSA a tenu à réaffirmer le rôle social essentiel qu’elle joue pour ses adhérents. «Nous sommes l’unique interlocuteur des chefs d’exploitation et des salariés agricoles pour tout ce qui concerne la protection sociale», rappelle Pascal Cormery, président de la MSA.

Il s’est également félicité des avancées sociales récemment obtenues, à commencer par l’augmentation à 75 % du SMIC des retraites agricoles pour une carrière complète. La MSA souhaite que ce seuil atteigne 85 %, pour les retraités actuels et ceux à venir qui seront concernés par la réforme du système des retraites. Concernant cette réforme Pascal Cormery prévient qu’il restera attentif aux décisions qui seront prises, la MSA entend en effet préserver son rôle dans la gestion des retraites. Autre avancée primordiale pour la MSA, l’allongement du congé maternité à 8 semaines et la suppression de la CSG et CRDS sur le montant de l’allocation de remplacement.

«La protection sociale du dernier kilomètre»

Les orateurs ont largement insisté sur l'importance de la MSA dans les territoires ruraux, comme vecteur de lien social et acteur de proximité. François-Emmanuel Blanc, le directeur général a même réaffirmé quand dans un contexte de tension sociale en milieu rural elle était d’autant plus importante. «Si la MSA n’existait pas, c’est aujourd’hui qu’il faudrait l’inventer pour son rôle de proximité. Nous sommes la protection sociale du dernier kilomètre. Nous participons à lutter contre la désertification », précise-t-il. Si elle ne représente qu’une faible part de la population française la MSA est tout de même présente sur l’ensemble du territoire où elle joue un rôle au-delà de sa mission de protection sociale «notre impact est plus large que nos seuls adhérents», souligne le président de la CCMSA. Ainsi, elle propose des services en milieu rural à une population plus large que ses seuls adhérents.

Dans la prise en charge de la dépendance par exemple, elle a développé des Marpa (maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie). Elle soutient aussi le déploiement de CTPS (communauté professionnelle territoriale de santé) dans l’ensemble des territoires. «Nous coordonnons des missions de service public dans les territoires ruraux», insiste Thierry Manten, Premier vice-président de la CCMSA. En soulignant le « rôle majeur» joué à différents niveaux par la MSA, le Conseil d’administration de la CCMSA espère mobiliser ses adhérents et ainsi susciter un bon taux de participation en janvier prochain. Pour mémoire, ce taux était de 30 % en 2015, de 38 % en 2010 et de 42 % en 2005. Un plan d’action est donc d’ores et déjà en place pour inciter salariés et exploitants à voter.

Le déroulement des élections de la MSA

Les 2,5 millions d’électeurs de la MSA sont répartis en 3 collèges : celui des chefs d’exploitation (1er collège), celui des salariés (2ème collège) et celui des employeurs de main-d’œuvre (3ème collège). En janvier 2020, les élections auront lieu au niveau cantonal. Les électeurs des 1er et 3ème collège éliront des candidats individuels et les salariés voteront pour des listes. Plus de 15 000 délégués de caisse seront ainsi élus. Ces derniers éliront à leur tour 1 071 administrateurs (327 pour le collège 1, 436 pour le 2ème et 218 pour le 3ème). Ils voteront en avril pour les 476 administrateurs délégués à l’assemblée générale de la CCMSA. Enfin, en juin prochain se déroulera l’assemblée centrale élective afin de désigner les 29 administrateurs centraux.

Pour plus d’informations : www.electionsmsa2020.fr

Actuagri

 éleveurs+MSA+retraites