lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > La restauration hors foyer utilise majoritairement de l'agneau importé (Institut de l'élevage)

27 Octobre 2016 | Actus nationales | Actus élevage

La restauration hors foyer utilise majoritairement de l'agneau importé (Institut de l'élevage)

"55% de la viande ovine est écoulée en grande et moyenne surface (GMS), 24% en boucherie et 15% en restauration hors foyer (RHF)", a estimé Marie Carlier, chef de projet, conjoncture ovine à l'Institut de l'élevage, le 26 octobre.

Durant le deuxième entretien de l'Observatoire des prix et des marges, elle a présenté les premiers résultats de l'étude "Où va l'agneau ?" qui sera publiée dans une quinzaine de jours.

Il ressort ainsi que la RHF utilise majoritairement de la viande ovine importée, "ce qui est tout de même inquiétant", a souligné Philippe Chalmin, économiste.

En effet, la consommation et la production ovine en France est en baisse depuis plusieurs années. "Cela pose question sur la capacité des outils d'abattage", a-t-il poursuivi.

Marie Carlier avait d'ailleurs précisé que malgré de fortes importations, "le prix de l'agneau français ne baisse pas car les abatteurs se font la guerre... pour ne pas disparaître le premier".

Autre élément inquiétant qu'observe Marie Carlier, c'est que "moins le consommateur voit l'agneau, moins il en mange!".

Elle note également que l'agneau standard non démarqué aura de plus en plus de difficulté à trouver sa place par rapport à l'agneau importé.

 éleveurs+ovins+FNO