lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Lait : Synutra rompt son contrat avec les Maîtres laitiers du Cotentin

04 Septembre 2018

Lait : Synutra rompt son contrat avec les Maîtres laitiers du Cotentin

L’entreprise chinoise Synutra a rompu unilatéralement le contrat signé avec les Maîtres laitiers du Cotentin (MLC), initialement conclu pour une durée de 11 ans, a indiqué la coopérative normande dans un communiqué de presse du 31 août. En cause, selon l’industriel chinois: un différend commercial autour d’un dépôt de matière protéique au fond des briquettes de lait aromatisé. De son côté, la laiterie constate que les engagements de Synutra en termes de volumes n’ont pas été tenus et rapporte des « défauts de règlements ». En réaction, MLC avait déjà décidé début août de suspendre la production à destination de son client chinois. MLC a investi 114 millions d’euros pour une nouvelle usine de briquettes de lait aromatisé et infantile. La procédure d’agrément pour commercialiser en Chine des briquettes de lait infantile a pris du retard à cause des répercussions de l’affaire Lactalis, explique Grégory Pillon, représentant FO au comité d’entreprise de MLC à Méautis. Aussi, l’usine ne produisait que du lait aromatisé. La laiterie précise que «le dossier d’agrément lait infantile était désormais parvenu auprès des autorités chinoises». La rupture du contrat par Synutra, ne semble pas remettre en cause la demande d’agrément, qui permettrait à MLC de prospecter de nouveaux clients chinois.