lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Larzac : des brebis attaquées et des éleveurs inquiets [vidéo]

06 Mai 2015 | Actualités en vidéo | Actus Aveyron | Actus élevage

Larzac : des brebis attaquées et des éleveurs inquiets [vidéo]

Des éleveurs du Larzac dont les brebis ont été tuées ou blessées par des attaques à l’origine encore indéterminée, ont provoqué une réunion d’urgence lundi 4 mai sur l’exploitation de Stéphanie Simone, à Bengouzal, commune de Ste-Eulalie de Cernon. Son élevage a été victime d’attaques le vendredi 1er mai. Les résultats d’analyses effectuées par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) seraient attendus en fin de semaine. Les commentaires de Stéphanie Simone et de François Giacobbi, élu Chambre d'agriculture et membre de la commission "loup" en Aveyron.

“Exclusion de la responsabilité du loup” selon la préfecture

La préfecture de l’Aveyron a diffusé ce mardi 5 mai, en fin d'après-midi et au lendemain de la réunion des éleveurs, le communiqué suivant : “Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, deux brebis ont été victimes d'une attaque d'un grand canidé au sein d'un élevage à Sainte Eulalie de Cernon. Conformément aux dispositions du plan national d’action sur le loup, ce dossier a été soumis à l’expertise de la cellule spécialisée en matière de suivi des grands prédateurs de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage qui a procédé à son analyse. Le rapport remis par ce service confirme l'acte de prédation et exclut la responsabilité du loup. L'analyse a révélé que le mode opératoire ne présentait pas les caractéristiques du loup (pas d’os long brisé, pas d’ouverture de la cage thoracique avec prélèvement des viscères abdominaux ou laine arrachée). Seuls les plans musculaires supérieurs ont été consommés”.

Mesures de surveillance renforcée sur le secteur

Suite aux conclusions rendues par le Centre national d'études et de recherches appliquées de l'ONCFS excluant la responsabilité du loup dans l'attaque survenue sur l’élevage de Ste-Eulalie de Cernon, la DDT de l'Aveyron (gestion de la faune sauvage) annonce sa volonté “de tenter d'identifier le prédateur en mettant en place des mesures de surveillance renforcée sur le secteur par les services de l'Etat, de l'ONCFS et de la louvèterie. Sont envisagées les dispositions suivantes :

- un courrier aux maires concernés pour les inviter à prendre des arrêtés municipaux réprimant la divagation des chiens errants ;

- la mise en place de pièges photos sur des points stratégiques préalablement identifiés ;

- la pose de cages piège ;

- un appui par les lieutenants de louveterie”.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 7 mai 2015.

 éleveurs+ovins+loup