lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Le Foll : un complément au plan de soutien à l’élevage et une aide aux éleveurs de palmipèdes

27 Janvier 2016 | Actus nationales | Actus élevage

Le Foll : un complément au plan de soutien à l’élevage et une aide aux éleveurs de palmipèdes

(Photo archives)

Le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a présenté ce 26 janvier des compléments d’aide aux agriculteurs par rapport au plan du 3 septembre. Pour le plan de soutien aux éleveurs, 125 millions d’euros supplémentaires sont prévus dont 50M€ pour le fonds d’allègement des charges (FAC), 50M€ de prises en charge des cotisations MSA et 25 M€ pour prolonger les allées blanches sur l’endettement jusqu’au 30 juin 2016.

Le ministre a également annoncé que 130 millions d’euros serviront à indemniser les éleveurs et accouveurs du Grand Sud-Ouest pour compenser les pertes de revenu provoquées par la mise en pace du plan de lutte contre la grippe aviaire. En outre, 35 millions d’euros servira à indemniser les éleveurs et commerçants en bestiaux touchés par le blocage des animaux suite à la résurgence de la FCO.

"Il faut faire vite", demande Xavier Beulin

Réagissant auprès de l’AFP aux mesures complémentaires de soutien aux éleveurs, Xavier Beulin a appelé l’administration à faire vite. « Je prends acte du complément du Plan de soutien à l'élevage (PSE) mais j'appelle l'administration à accélérer les procédures, car quand un agriculteur est en difficulté ça se voit et se mesure rapidement », affirme le président de la FNSEA.

La rallonge de 290 millions annoncée par le ministre de l'Agriculture, dont 130 pour les canards à foie gras, était "attendue" pour traiter des conséquences de la crise sanitaire dans ce secteur , a-t-il indiqué. « Personne ne remet en cause ces mesures sanitaires qui étaient difficiles à prendre. Mais il faut désormais aider à en assumer les conséquences économiques chez les éleveurs qui se retrouvent sans revenus » a-t-il poursuivi.

Xavier Beulin a par ailleurs déploré l'effet « rustines » des mesures de soutien « qui montre qu'on ne traite pas vraiment les problèmes structurels ».

 éleveurs+ovins+bovins