lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Le gouvernement doit choisir l’agriculture française ! [point de vue]

04 Juin 2018 | Actus nationales

Le gouvernement doit choisir l’agriculture française ! [point de vue]


Le projet de loi agriculture et alimentation qui fait suite aux Etats généraux de l’alimentation est en plein examen à l’Assemblée Nationale. La FNSEA et JA par les voix de Jérôme Despey et Samuel Vandaele ont adressé une tribune au gouvernement.

«Depuis maintenant de nombreux mois, nous nous battons pour assurer un avenir à l’agriculture française en lien avec les attentes sociétales. L’objectif que nous poursuivons est d’abord de retrouver de la valeur pour l’ensemble de nos productions et aussi, bien sûr, d’alléger les charges qui pèsent sur nos exploitations et qui plombent notre compétitivité.

Malgré les efforts fournis, des lignes rouges sont aujourd’hui franchies. Le gouvernement fait des promesses qu’il ne tient pas. En plein examen de la loi qui fait suite aux Etats généraux de l’alimentation, alors que les agriculteurs sont prêts à s’engager pour toujours mieux répondre aux attentes de la société, nous attendons plus de cohérence.

C’est aujourd’hui le modèle agricole familial que nous défendons qui est remis en question par des décisions incompréhensibles du gouvernement, parmi lesquelles on peut déjà citer, pour ces derniers mois, la baisse des 7 points sur les cotisations sociales, la remise en cause du CICE et du TODE, qui impactent le coût du travail, les arbitrages en urgence pour financer le deuxième pilier de la PAC, les charges supplémentaires en matière environnementale, le plan Loup, etc.

Et à cela s’ajoute aujourd’hui l’incompatibilité entre les exigences imposées à la production française et les accords commerciaux de libre échange conclus ; cette incohérence est inacceptable. Le gouvernement se moque de nous et continue de considérer l’agriculture comme une variable d’ajustement, en contradiction avec l’esprit des Etats généraux de l’alimentation !

Comment défendre des plans de filières ambitieux ? Comment composer avec cette concurrence déloyale de produits importés, qui ne respectent pas les normes de la production française : importations du Mercosur, importation d’huile de palme… ? Tous nos secteurs de productions sont concernés.

Il est grand temps que le gouvernement nous entende, c’est pourquoi, nous allons nous mobiliser à l’échelle nationale. Mi-juin, dans l’ensemble de nos régions, nous allons bloquer des sites stratégiques, symboles des distorsions de concurrence que le gouvernement nous impose.

L’occasion de lui dire, une bonne fois pour toutes : choisissez l’agriculture française. Nous souhaitons que l’ensemble des agriculteurs se retrouvent, toutes filières confondues, sur tout le territoire, pour porter ce message, haut et fort».

 éleveurs+PAC+FNSEA