lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Les méthodes d’analyse du glyphosate dans les urines en question

17 Février 2020

Les méthodes d’analyse du glyphosate dans les urines en question

Depuis plusieurs mois, des résultats d’analyses sur la présence de glyphosate dans les urines sont publiés visant à mettre en avant une large contamination de la population française. «Ces communications entretiennent un sentiment de peur et de danger en matière de santé publique stigmatisant toujours plus les pratiques des agriculteurs», déplore l’AGPB dans un communiqué. En novembre dernier, 48 céréaliers, originaires de différentes régions françaises ont accepté de se soumettre à un test de dosage du glyphosate dans leurs urines. Les prélèvements, effectués selon le protocole en vigueur, ont été analysés par le laboratoire indépendant de pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance du CHU de Limoges par chromatographie, méthode reconnue par l’Institut national de la recherche (INRS) comme la plus précise et la plus fiable. Les résultats sont sans appel : 100 % des résultats sont en dessous du seuil de quantification réglementaire européen de 1 microgramme par litre et pour 77 % d’entre eux, aucune détection n’a pu être observée. L’AGPB qui vient de transmettre l’ensemble des résultats à l’ANSES, demande que l’agence prenne position sur les méthodes d’analyses utilisées et sur le sens à donner en matière d’exposition de la population aux différents résultats présentés.