lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Nouvelle carte zone vulnérable : «donnez votre avis» [point de vue]

25 Juin 2018 | Actus Aveyron | Actus élevage

 

Nouvelle carte zone vulnérable : «donnez votre avis» [point de vue]

La FDSEA Aveyron appelle les agriculteurs à participer à la consultation publique sur internet concernant la nouvelle carte de la zone vulnérable, ouverte jusqu’au samedi 30 juin. Le point de vue de Thierry Contastin, co-président de la section Environnement FDSEA.

- Quel est l’enjeu de cette mobilisation numérique relative à cette nouvelle carte ?

«Il faut que les agriculteurs aveyronnais aillent sur le site internet dédié, pour porter des réclamations, car l’administration n’a pas tenu compte de nos remarques pour la nouvelle carte de la zone vulnérable en Aveyron (voir ci-contre). J’invite chaque agriculteur à participer. La carte est réactualisée tous les quatre ans. Personne n’est à l’abri de se retrouver un jour concerné par la zone vulnérable !

- Que reprochez-vous à la procédure administrative ?

Sur les 60 stations de mesures en eaux superficielles composant le réseau de surveillance nitrate aveyronnais, 43 (soit 72 % d’entre elles), n’ont pas les 12 mesures minimales requises par la réglementation. Et sur ces 43 stations, 22 ne font l’objet que de 10 ou 11 mesures, ce qui est insuffisant, et explique des incohérences de classement. Et pour 20 autres stations (47 %), elles ne font l’objet que de 5 ou 6 mesures.

- Les résultats aveyronnais sont-ils en net progrès malgré tout ?

Il faut préciser que notre département agricole a fait de grands efforts depuis plus de 25 ans. Nous adhérons à toutes les mesures en faveur de la limitation des risques de pollution par les nitrates, avec la mise aux normes des bâtiments d’élevage, les bandes enherbées en bordure des cours d’eau, le maintien des prairies permanentes, les plans d’épandage, le compostage... Les résultats des analyses sont en effet, et toujours en net progrès. Beaucoup de communes aveyronnaises des bassins versants sont sorties de la zone vulnérable, malgré l’abaissement du seuil de 40 mg/litre à 18 mg/litre. Tous ces arguments devraient plaider en faveur d’une sortie totale de la zone vulnérable !».

D.B.

Le lien pour participer :

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/consultation-publique-revision-des-zones-a23995.html

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 21 juin 2018.


 éleveurs+environnement+nitrates