lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Prédateurs : un nouveau cadre pour les aides aux mesures de protection

05 Décembre 2019

Prédateurs : un nouveau cadre pour les aides aux mesures de protection

Un arrêté paru au Journal officiel le 4 décembre définit le nouveau cadre s’appliquant aux aides sur les mesures de protection des troupeaux face aux prédateurs (loup et ours). Ce texte définit les mesures financées, les plafonds de dépense et les conditions d’éligibilité des subventions. Les mesures financées dans le cadre de contrats annuels sont classées en cinq catégories: gardiennage renforcé, chiens de protection, investissements matériels (parcs électrifiés), analyse de vulnérabilité et accompagnement technique. Les plafonds de dépense varient selon la localisation de l’élevage et la durée de pâturage. Pour le loup, le texte définit ainsi quatre zonages correspondant au degré de prédation, allant du cercle 0 («foyers de prédation», soumis à une «récurrence interannuelle de dommages importants») au cercle 3 («zones possibles d’expansion géographique du loup»). Pour l’ours, seuls deux zonages sont définis, le cercle 1 (présence «avérée» du prédateur) et le cercle 2 (zones de «survenue possible de la prédation»). Une instruction du ministère de l’Agriculture doit venir préciser les modalités d’application de cet arrêté.