lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Prix du lait de vache : «Nous exigeons la transparence» [point de vue]

05 Octobre 2015 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

Prix du lait de vache : «Nous exigeons la transparence» [point de vue]

Une nouvelle table ronde laitière se tenait jeudi 1er octobre, réunissant producteurs, transformateurs et distributeurs sous l’égide du ministre de l’agriculture. Le point de vue de Michaël Chavatte, président de la section bovins lait FDSEA.

- Quels sont les enjeux de cette nouvelle table ronde ?

«Elle fait suite à l’accord du 24 juillet autour d’un engagement d’une hausse de prix. Depuis, nous avons pu vérifier que les GMS, excepté Casino, avaient respecté cet accord en toute transparence ce qui a permis de reverser aux transformations 320 millions d’euros. Celà devrait permettre d’ici la fin d’année, une hausse entre 30 à 40 euros/1000 litres du prix payé aux producteurs, en fonction des entreprises.

Nous demandons une transparence sur les chiffres, que les responsables des entreprises n’ont pas voulu communiquer aux producteurs. Nous comptons donc sur l’apport du médiateur pour connaître les effets réels de l’accord du 24 juillet. L’autre enjeu de cette table ronde est de voir ce que les mesures annoncées par Bruxelles vont pouvoir amener à la filière (sur le stockage par exemple) et leur concrétisation dans les élevages.

- Qu’attendez-vous de cette rencontre ?

Nous voulons mettre les transformateurs qui n’ont pas respecté l’accord, devant la réalité des chiffres. Nous avons bon espoir que la hausse des prix soit répercutée sur le prix payé aux producteurs d’ici la fin de l’année. Nous souhaitons également aller plus loin dans l’accord du 24 juillet qui pourrait inclure une hausse pour l’ensemble des produits de grande consommation. Enfin, le médiateur nous donnera les premiers éléments de l’audit sur la contractualisation dans notre filière».

Eva DZ

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 1er octobre 2015.


 éleveurs+FNPL+lait