lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Sivens : «Bienvenue en absurdie» [point de vue]

26 Janvier 2015 | Actus nationales | Actus Aveyron

 

Sivens : «Bienvenue en absurdie» [point de vue]

Dominique Fayel, président de la FDSEA, réagit aux annonces de Ségolène Royal concernant le retrait du projet initial de retenue d’eau de Sivens.

- Quelle réaction vous inspire cette annonce ?

La posture de la ministre est purement politique, voire politicienne. Nous avons l’impression que la priorité du gouvernement est avant tout de ménager les écologistes.

Les collectivités, qui ont porté ce projet, ont franchi toutes les procédures réglementaires. Et Paris laisse des idéologues, qui n’ont rien à voir avec le territoire, saborder des années de travail. Ces «zadistes» qui s’expriment encagoulés, par la violence et la radicalité, ont pris tout un territoire en otage. A aucun moment la ministre n’évoque leur expulsion. Nous ne pourrons engager aucun dialogue tant que le site ne sera pas évacué.

De plus, les alternatives proposées par Ségolène Royal ne sont que des alibis, irréalistes au regard des besoins réels de la vallée, en matière d’agriculture et d’étiage estival - ce dernier remis en cause par les écologistes eux-mêmes...

Oui l’agriculture a besoin d’eau, mais uniquement pour nourrir la population !

- Quelles craintes cette situation provoque-t-elle pour l’avenir ?

Tous les acteurs locaux en sont convaincus : le grand Sud-Ouest va avoir besoin d’eau. Les agglomérations de Toulouse et Montauban s’agrandissent. Une partie de la production agricole a besoin d’être sécurisée et l’étiage supporté. Il faudra donc demain stocker plus d’eau. Nous avons la chance d’être encadrés par deux châteaux d’eau : les Pyrénées et le Massif Central. Notre région est donc favorisée dans le domaine du stockage, c’est une chance ! Cet enjeu est primordial pour demain, mais comment y répondre dans une démocratie confisquée par des anarchistes qui mènent une guerilla contre tout projet de développement économique ?».

Recueilli par Bérangère CAREL

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 22 janvier 2015.

 éleveurs+eau+sivens