lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Un fonds de garantie co-financé par le plan Juncker pour début 2020

05 Décembre 2019

Un fonds de garantie co-financé par le plan Juncker pour début 2020

Co-financé par le plan européen Juncker (FEI) et des budgets nationaux, l'instrument public de garantie de prêts aux exploitations agricoles, l'Inaf (initiative nationale pour l'agriculture française), devrait être mis en œuvre de manière opérationnelle début 2020, a annoncé le ministre de l'Agriculture lors de la signature officielle du dispositif le 4 décembre. Ce fonds est destiné à diminuer le montant des garanties personnelles demandées par les banques aux agriculteurs lors de leurs emprunts d'investissement. Il doit couvrir 1,1 Mrd € de prêts d'ici quatre ans; pour référence, le volume des prêts d'investissement contractés par le secteur agricole est d'environs 12 Mrd € par an (source: Crédit mutuel). «C'est le point de départ d'une nouvelle offre de financement pour l'agriculture française», s'est félicité Didier Guillaume. Quatre banques ont été sélectionnées pour distribuer les prêts garantis par l'Inaf: Crédit agricole (57% du porte-feuille); Crédit mutuel (22%); Arkéa (9%) et BPCE (12%). Les conditions préférentielles accordées grâce à la garantie de l'Inaf diffèreront selon les établissements. Le Crédit mutuel s'engage à l'absence de garantie complémentaire et de frais de dossier sur les prêts concernés. Au Crédit agricole, les conditions seront fixées par chaque entité régionale.