lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Chambre d’agriculture de l’Aveyron : le CDAV intègre le château de Bernussou

01 février 2018

Chambre d’agriculture de l’Aveyron : le CDAV intègre le château de Bernussou

Tout au long de son histoire, le comité de développement agricole du Villefranchois (CDAV) a souvent déménagé. Installé sur le site de Bernussou en septembre 2009, il vient de s’installer dans des locaux entièrement rénovés dans le château de Bernussou. L’inauguration s’est déroulée lundi 29 janvier en présence de Mme la préfète.

Jacques Molières a accueilli lundi 29 janvier, Mme la préfète ainsi que les responsables professionnels et élus locaux du Villefranchois dans les nouveaux locaux entièrement rénovés du CDAV, dans le château de Bernussou. Datant de 1670 et sous la propriété de la Chambre d’agriculture depuis 1966, le château et le parc qui l’entoure, offrent un cadre de travail grandiose au personnel du Comité de développement agricole du Villefranchois, aux 100 stagiaires de la formation professionnelle continue qui s’appuie sur l’exploitation de 103 ha en bovins lait (60 vaches) et bovins viande (20 Blondes d’Aquitaine) attenante ainsi qu’au hall machinisme, et enfin aux plus de 2 000 visiteurs reçus chaque année. Sans oublier le GIE porcin qui connaît un nouveau départ avec le groupement porcin APO

D’abord intitulé Centre de Promotion Sociale en Elevage (CPSE), le centre de Bernussou a connu un fort développement, notamment entre 1980 et 1995, avec l’obligation d’être titulaire d’un diplôme agricole reconnu pour l’installation, assurant ainsi chaque année la formation d’environ une cinquantaine d’adultes du département ou des départements limitrophes, dont la grande majorité se sont installés comme agriculteurs et parmi eux bon nombre de responsables professionnels.

En parallèle, le centre en machinisme de Rieupeyroux, créé en 1963 pour conforter le secteur agricole et lutter contre l’exode rural (à l’instar du CPS de Bernussou), assurait des formations professionnelles en mécanique agricole (futurs actifs du monde rural).

La Chambre d’agriculture en a pris la gestion en 1991, pour le regrouper sur le site de Bernussou en 1999-2000, afin de conforter un pôle de formation en élevage et agro-équipement (proposant des formations professionnelles en phase avec les besoins du terrain). Au total, plus de 4 000 stagiaires sont passés par Bernussou !

Aujourd’hui, Bernussou constitue un véritable pôle agricole avec le CDAV, le pôle de formation, ainsi que le CER France Aveyron qui vient de rejoindre le site.

«La proximité des différents services rend plus facile les différentes liaisons et permet une synergie au service de la profession», a attesté Jacques Molières, une proximité à laquelle tient beaucoup le président de la Chambre d’agriculture. «Le CDAV rayonne sur 9 cantons de l’ouest aveyronnais, il touche près de 2 000 exploitations, dont les 3/4 en individuel», a complété Yves Cazol, président du CDAV.

Les responsables en ont profité pour rappeler les missions du comité : animation et relais auprès des 400 actifs du territoire, accompagnement dans l’optimisation des exploitations et la problématique travail - revenu / transmission - installation et la prise en compte des enjeux économiques pour une agriculture durable.

Le rayonnement de Bernussou va bien au-dela de l’ouest Aveyron. A l’échelle du département, il propose des formations à l’installation ou au salariat en élevage comme en machinisme à une cinquantaine d’adultes environ par an. Et au niveau national puisqu’il forme des futurs conseillers dans les métiers du conseil en élevage (lait, viande ou porcin). Près d’une cinquantaine d’étudiants, en alternance en entreprise, peuvent suivre une licence professionnelle en lien avec l’IUT de Rodez – Toulouse 1 Capitole. Enfin de nombreux partenariats ont été tissés entre le Centre et divers organismes : lycées et grandes écoles, les entreprises...

Le jour de l’inauguration, l’implication de Bernussou a été remarquée par les élus locaux, notamment le maire de Villefranche de Rouergue, Serge Roques ainsi que par Mme la préfète, Catherine Sarlandie de la Robertie. Tous deux ont salué la réussite de la rénovation : «le monde agricole trouvera à Bernussou, matière à se former, à être conseillé, à se développer dans un très bel ensemble bien rénové», ont-ils souligné.

Eva DZ et Chambre d’agriculture