lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Développement de l’approvisionnement local et de qualité : la boîte à outils LOCALIM

02 mars 2017

Développement de l’approvisionnement local et de qualité : la boîte à outils LOCALIM

En Aveyron, la boîte à outils LOCALIM a été présentée la semaine dernière aux acheteurs majeurs de la restauration collective publique et privée du département auxquels étaient associés les représentants des filières de production des produits de l’Aveyron.

Le Conseil départemental et le lycée agricole La Roque sont engagés depuis plusieurs années dans le développement de l’approvisionnement de proximité. Ils ont partagé leur retour d’expérience positive avec les acheteurs de la restauration collective qui pourraient être intéressés par LOCALIM.

Cette boîte à outils lancée par le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt en octobre en région Occitanie, veut accompagner le développement de l’approvisionnement local et de qualité dans la restauration collective en gestion directe.

Cette première rencontre se voulait un point de départ de réunions régulières accompagnées par les services de l’Etat, en particulier la DDCSPP (contact au au 05 65 75 52 00).

«Les premiers échanges entre acheteurs et producteurs se sont engagés autour des freins existants au développement du consommé local et des moyens pour les lever. Ces freins sont connus et ne résistent pas à la concertation et à l’échange, et nécessitent qu’acheteurs et producteurs se rencontrent, parlent de leurs contraintes et rapprochent leurs pratiques professionnelles», a rapporté la préfecture dans un communiqué à l’issue de la présentation.

Qu’est-ce que LOCALIM ?

Disponible sur www.localim.fr cette boîte à outils est composée de fiches opérationnelles, méthodologiques, techniques par filière, la liste des contacts administratifs et professionnels ainsi que trois guides pratiques.

Elle fournit aux acheteurs publics un appui méthodologique dans leurs pratiques d'achat, ainsi que de nombreuses informations sur les produits, les filières, les contacts à prendre pour mieux acheter, les modalités d’achat des produits et les possibilités offertes par la réglementation pour améliorer leurs pratiques d’achat.

Les spécifications techniques particulières et les critères d'attribution du marché proposés dans ces fiches s'appuient notamment sur des prescriptions environnementales, le bien-être animal, l'alimentation des animaux et les aspects relatifs aux savoir-faire et à la qualité des produits.

LOCALIM donne aux acheteurs publics les clefs juridiques et techniques pour développer leurs achats en produits locaux et de qualité, utiliser les plateformes collectives et bénéficier des soutiens financiers.

Elle s’adresse à tous les acheteurs publics de l’Etat, de ses établissements publics et des collectivités territoriales.

Elle permet de connaître les besoins, l’offre et les bonnes pratiques.

Elle permet de définir un cahier des charges, consulter les fournisseurs, impliquer les acteurs et suivre la mise en œuvre.

Elle concerne aussi bien la viande bovine, ovine, porcine, la volaille, que les fromages et produits laitiers, les fruits et légumes.

LOCALIM est un moyen de renforcer l’ancrage territorial de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles et alimentaires, dans un contexte de crises des marchés agricoles et de fortes attentes de la société en matière d’alimentation et d’environnement.

Cet outil a été élaboré conjointement par le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et la direction des achats de l’État (DAE) du ministère de l’économie et des finan-ces en concertation avec la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, les interprofessions, les professionnels de restauration collective et des acheteurs de l’État et des collectivités territoriales. Il sera régulièrement actualisé et des compléments seront notamment apportés en ce qui concerne la gestion concédée.

Afin de faciliter l’utilisation de LOCALIM par l'ensemble des acheteurs publics, un module de formation spécifique sera déployé en 2017 auprès des acheteurs publics. Par ailleurs, un travail sera engagé afin de renforcer l’appropriation des enjeux de qualité des produits et de gestion des approvisionnements dans le cadre de la mise en œuvre du certificat de spécialisation «restauration collective» développé par le ministère de l’agriculture.

Eva DZ - source préfecture