lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Assemblée générale d’UNICOR : nouvel acte pour la coopérative

05 avril 2018

Assemblée générale d’UNICOR : nouvel acte pour la coopérative

UNICOR a marqué un pas dans sa longue vie, la coopérative a présenté sa feuille de route pour les années à venir lors de son assemblée générale à Luc, vendredi 30 mars. Jean-Claude Virenque, président et Denis Simon, directeur général, ont détaillé leur projet d’entreprise.

Où en sommes-nous ? Qu’avons-nous réussi ? Quelles sont nos forces et nos faiblesses ? C’est un véritable travail d’introspection que les élus du conseil d’administration d’UNICOR entourés de l’équipe dirigeante, ont mené pour construire leur projet d’entreprise. «A 25 ans, notre coopérative a atteint une certaine maturité, il était temps de faire le point sur nos pratiques, sur nos raisons d’être, de re-poser les bases pour se projeter demain», a introduit le président, Jean-Claude Virenque, s’appuyant sur l’arrivée l’été dernier, de Denis Simon au poste de directeur général.

«Revivifier la démarche coopérative»

Les adhérents coopérateurs et partenaires d’UNICOR n’ont donc pas vécu une assemblée générale comme les autres. «Nous avons présenté un acte fondateur mais qui s’inscrit dans la continuité de nos valeurs», a ajouté Jean-Claude Virenque. Denis Simon a rappelé les enjeux : accompagner les adhérents dans le développement économique de leur entreprise, renforcer le pacte coopératif jusque dans la politique commerciale, capter de la valeur en proposant des produits en adéquation avec la demande des consommateurs et renforcer la capacité financière de la coopérative.

Pour l’accompagner à fonder son projet d’entreprise, UNICOR a fait appel à Claude Mauguit. Ce militant de l’économie sociale et solidaire a exprimé son admiration devant l’engagement, la disponibilité et la motivation des équipes d’UNICOR autour de leur projet : «Un projet d’entreprise, c’est un travail lourd, exigeant mais enthousiasmant qui donne à chacun des associés coopérateurs, un motif d’agir au bénéfice de tous».

«Nos valeurs, notre mission en tant que coopérative référente d’un territoire, nos engagements auprès de nos associés - coopérateurs et nos ambitions pour l’agriculture de notre région ont été à la base du travail accompli», a expliqué Jean-Claude Virenque. Au-delà des paroles, ce projet d’entreprise se traduit concrètement par six domaines d’activités stratégiques pilotés chacun par un binôme administrateur - cadre dirigeant.

Six domaines d’activités stratégiques

Ces six domaines sont :

- l’approvisionnement des exploitations : transversalité des compétences, goût de l’innovation, écoute des préoccupations sociétales et réglementaires, maintien d’un maillage territorial étroit pour des modèles agricoles performants, rémunérateurs et en phase avec les attentes des consommateurs,

- l’équipement des exploitations : mieux capitaliser sur les marques, atteindre l’excellence dans le service, établir des passerelles entre les compétences agronomiques et zootechniques de la coopérative, déployer les nouvelles technologies auprès des agriculteurs, améliorer le suivi des clients pour devenir LE distributeur référent en machinisme et équipement,

- l’organisation des productions : renouer avec une éthique commerciale coopérative fondée sur la confiance, la transparence et l’équité, inventer d’autres modèles, affirmer son rôle dans les productions de qualité, définir des stratégies de segmentation pour accompagner les associés - coopérateurs dans l’amélioration des performances technico-économiques,

- la valorisation des productions : dialoguer avec les partenaires et devenir un référent de l’agriculture qualitative, être en veille sur les attentes des consommateurs, marketer l’offre en communiquant sur des notions créatrices de valeurs (territoire, modes de production vertueux,...), identifier de nouvelles filières de valorisation pour que la recherche d’excellence se traduise par une amélioration et une juste répartition de la valeur pour les agriculteurs,

- la jardinerie et le libre-service agricole : réflexion multi-canale et un e-commerce performant, valoriser les gammes professionnelles et le référent agricole par la formation, développer les services périphériques, optimiser les achats,... pour que les magasins fassent vivre l’esprit coopératif et soient des relais locaux et transversaux de l’ensemble des services proposés par UNICOR,

- Les Halles de l’Aveyron : fixer le concept de circuit court collectif lié au territoire et à la qualité, en faire la clé de voûte de la communication de la coopérative, engager un développement cohérent et connaître les clients pour que la double mission des Halles de l’Aveyron demeure la création de valeur ajoutée pour les adhérents et le territoire et la réponse aux attentes sociétales en matière d’alimentation.

Pour chacun de ces domaines, UNICOR mise sur l’efficacité, la modernité, l’excellence, la performance, la proximité et l’authenticité, en réaffirmant ses missions et en affichant les moyens à mettre en œuvre. «La performance des outils amont et aval, le renforcement du conseil et de l’appui technique, l’écoute des demandes des consommateurs, la capitalisation de l’image du territoire, la segmentation des productions agricoles, l’innovation dans la valorisation, sont autant d’objectifs», a détaillé Jean-Claude Virenque.

Eva DZ