lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Syndicat Limousin de l’Aveyron : toujours parmi les leaders !

05 avril 2018

Syndicat Limousin de l’Aveyron : toujours parmi les leaders !

Salon de l’agriculture, concours régional dans le Lot, concours départemental à Baraqueville, concours bi-départemental dans le Tarn, National au Sommet de l’élevage à Cournon, les éleveurs Limousins de l’Aveyron ont été particulièrement actifs en 2017 et 2018 démarre sous les mêmes auspices avec le premier prix de section au SIA pour Lorette de l’EARL Calmelly.

Le syndicat Limousin de l’Aveyron était en assemblée générale jeudi 29 mars à La Salvetat Peyralès. Quatrième département français en effectif Limousin juste derrière le berceau avec 80 000 vaches, l’Aveyron maintient sa belle dynamique autour de la race. La présence de plus d’une soixantaine d’éleveurs à l’assemblée générale en atteste, ainsi que leur implication dans les différents concours depuis l’échelon local jusqu’au niveau national. De quoi donner le sourire au président, Michel Thuéry : «Je suis très fier de l’implication des éleveurs Limousins de l’Aveyron que ce soit lors des concours ou lors des ventes aux stations d’évaluation à Gélioc ou à Lanaud».

Sylvie Ferrier, animatrice du syndicat Limousin de l’Aveyron, a ainsi affiché le bilan des différentes participations et les performances des éleveurs du département lors des concours qui ont jalonné 2017 : 1 éleveur au SIA, 7 élevages au régional dans le Lot, 18 éleveurs au départemental à Baraqueville, 6 élevages au bi-départemental dans le Tarn et 9 élevages au Sommet de l’élevage à Cournon.

Et 2018 a commencé sur les chapeaux de roues avec un premier prix de section pour Lorette de l’EARL Calmelly au Salon de l’agriculture à Paris, un concours régional réussi à Tarbes en mars, une bonne implication autour de l’organisation des Bœufs de Pâques à Baraqueville. Déjà le concours départemental se profile dimanche 6 mai à Baraqueville, lors de la foire expo. «Un événement qui fait désormais date pour les éleveurs de la race et qui attire du monde depuis que le matériel agricole a été déplacé autour de l’espace Raymond Lacombe», assure Michel Thuéry. A la fin de l’été, le National sera organisé à Châteauroux, il servira de sélection pour le Sommet de l’élevage. L’année s’achèvera par la traditionnelle journée IA et le trophée du meilleur pointeur par les jeunes.

A noter l’arrivée de deux nouveaux éleveurs au sein du bureau du syndicat : Thierry Peyrac et Alain Coméras.

Midi-Pyrénées : 3ème en effectif au Herd Book

Les éleveurs Limousins de l’Aveyron sont également investis au sein du Herd Book avec 91 adhérents (4 950 vaches inscrites) et un taux de cotisation de 76% (Midi-Pyrénées est 3è en effectif inscrit au niveau national et l’Aveyron est en tête au sein de Midi-Pyrénées).

De fait, les éleveurs aveyronnais sont particulièrement utilisateurs des outils à leur disposition comme la station de Gélioc à Naucelle et celle de Lanaud, à l’échelle nationale (34 RJ et Espoir qualifiés à Lanaud, 5 pris pour l’IA, 23 RCV et 19 évalués à Gélioc et 11 RJ et 2 Espoirs achetés à Lanaud). Quatre élevages aveyronnais figurent aussi au challenge France Limousin Sélection : Christian Lagarde (6è), Alain Belloc (9è), EARL Rouchès (10è) et René Chassang (25è).

Pour 2018, 9 taureaux RR VS sont qualifiables, issus des élevages de l’EARL Calmelly (Hussard), de Pierre Pouget (Indigo), de Jérôme Couybes (Half et Jordan), de l’EARL Pradines (Indic), du GAEC du Bas Lévézou (Jirko RJ), du GAEC de Fontenille (IRTO RCV), d’Olivier Gaubert (Hortensia) et du GAEC Long - Joffre (Jovial RCV). Sept taureaux RRE VS sont qualifiables, issus des élevages de Marc Soulé (Galopeur), du GAEC Soulenq d’Albinhac (Hidalgo RR VS), d’André Douziech (Grizzly), du GAEC du Moulin (Gratin RR VS), de l’EARL des Cloutets (Haled RR VS), de Jacques Cantaloube (Forlan RR VS) et du GAEC Combelles d’Istournet (Indulgent).

Pour compléter les informations lors de l’assemblée générale, Fany Trottier de FODSA - GDS Aveyron a fait le point sur plusieurs dossiers sanitaires dont la FCO, la Besnoitiose, l’IBR et le BVD.

Les participants à l’assemblée générale ont ensuite pu visiter l’élevage de Francis Fraysse, installé en individuel et en recherche d’un repreneur à quelques années de la retraite. «C’est un élevage de qualité, souvent récompensé lors des différents concours et bien impliqué dans la vie de la race Limousine aussi bien au Herd Book qu’aux stations d’évaluation», a souligné Michel Thuéry. Soucieux de pouvoir vivre de son métier, Francis Fraysse espère transmettre son exploitation et son troupeau à un jeune passionné par la Limousine et lui mettre tous les atouts en main pour réussir.

Eva DZ