lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Trophée national des lycées agricoles (TNLA) : une première pour le lycée La Roque !

07 décembre 2017

Trophée national des lycées agricoles (TNLA) : une première pour le lycée La Roque !

Pour sa première participation au Trophée national des lycées agricoles (TNLA) au prochain Salon de l’agriculture à Paris, le lycée La Roque a mis la barre haute. Trois étudiants de BTS PA 2e année sont mobilisés pour coacher six de leurs collègues (+ 2 suppléants). L’aventure a démarré !

Jérôme et Edgar ont participé au Trophée national des lycées agricoles en 2015 au Salon de l’agriculture, dans leur lycée. Marqués par cette expérience, ils ont voulu la partager en arrivant cette année, au lycée La Roque. Rejoints par Sarah, pour leur PIC (projet initiative et communication), ils ont décidé de coacher une équipe de 6 jeunes du lycée (+2 suppléants) car ils ne peuvent participer deux fois au Trophée. «C’est une expérience inoubliable que l’on vit collectivement et qui apporte beaucoup dans notre parcours», avancent Jérôme et Edgar. «Nous avions envie de la revivre et de la faire connaître dans le lycée La Roque que nous venons de rejoindre et qui n’y avait jamais participé».

Sarah, Edgar et Jérôme ont donc mis au point un jury de sélection pour composer l’équipe de jeunes qu’ils vont coacher pour ce trophée. Affiches dans le lycée, interventions dans les classes pour présenter l’événement,… ils ont réussi à convaincre 25 candidats de tous niveaux confondus, filles et garçons. Un jury composé de professeurs techniques, du chef d’exploitation et des trois étudiants du PIC, a sélectionné la meilleure équipe (6 titulaires et 2 suppléants).

Ainsi Floriane, Océane, Volodia, Xavier, Gauthier, Estelle, Léa et Emmy coachés par Sarah, Edgar et Jérôme forment le collectif des Avey’Roquenais pour le Trophée national des lycées agricoles 2018. Ils sont en BTS PA 1ère année, suivent la nouvelle formation «Devenir ingénieur par le bac pro» ou sont en 1ère ou terminale STAV option productions agricole. Tous ont été séduits par cette aventure collective : «c’est un travail d’équipe où chacun est force de propositions», avance Océane. Beaucoup apprécient aussi cette expérience au Salon de l’agriculture à Paris. «Notre équipe a un beau profil avec des compétences diverses et complémentaires», avance Edgar.

L’équipe et sa vache Aubrac Idylle, suitée

Ce projet nécessite en effet, une certaine polyvalence, il se décline en plusieurs volets. L’épreuve n°1 porte sur la communication (création d’une affiche sur le thème du salon «l’agriculture : une aventure collective», réalisation d’une page facebook déjà ouverte : «Le collectif Avey’Roquenais» https://www.facebook.com/collectifaveyroquenais, décoratiaon de la stalle au Salon).

L’épreuve n°2 consiste dans la manipulation d’un bovin (de l’exploitation du lycée) en toute sécurité. L’équipe a choisi sa vache Aubrac Idylle, qui vient tout juste de mettre bas (le nom du petit veau est encore en débat mais il commencera par la lettre N). Sa présentation en anglais et en français devant un jury au Salon, sera l’objet de l’épreuve n°3. Enfin la dernière épreuve évaluera l’implication des jeunes sur le salon, cela passe par leur comportement lors de l’événement et tout au long de la semaine.

«Choisir une vache Aubrac nous met bien dans le sujet puisque le Salon met à l’honneur cette race mais c’est aussi une pression ! Nous devrons bien faire !», sourient les jeunes. Pour les aider à relever le défi, l’équipe s’appuie sur les conseils de leurs enseignants, Carole Bes, enseignante en agronomie, Jérôme Hercouët, le chef d’exploitation du lycée, M. Letournel qui suit les jeunes pour leur PIC,… «L’aventure ne se joue pas qu’à Paris, nous l’avons d’ores et déjà démarré avec notre page Facebook, la recherche de sponsors (lire encadré), l’élaboration de notre affiche et bien sûr le soin apporté à notre égérie, Idylle !», poursuivent les membres de l’équipe. Un seul objectif : gagner !

La pression est en effet grande pour tous puisqu’il s’agit de la première participation du lycée La Roque dans ce Trophée. Une expérience qui ravit son directeur, Noël Boissonnade qui a déjà vécu cette expérience du TNLA dans un autre établissement : «je suis vraiment fier que La Roque participe à ce Trophée, cela manquait à la notoriété de notre établissement», sourit-il. «Cette épreuve demande une grande implication des jeunes accompagnés de leurs enseignants. l’important c’est de donner le meilleur de soi, de ne pas avoir de regret et si la victoire est au bout c’est encore mieux !», a-t-il encouragé, apportant tout son soutien à l’équipe.

Eva DZ