lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Carladez : les terrasses de Valon reprennent vie

10 mai 2018

Carladez : les terrasses de Valon reprennent vie

Oublié le site de Valon embroussaillé sur la commune de Lacroix Barrez. Place à la réhabilitation et à la mise en culture de cet ancien terrain agro-pastoral. L’aménagement en cours du site est le fruit d’une réflexion pilotée et mise en œuvre par la commune. Une démarche exemplaire.

La commune a ciblé son action sur la réhabilitation, à valeur démonstrative, de quelques murs de pierres sèches et des terrasses correspondantes sur le versant sud, permettant la remise en service d’environ 2 ha de terres cultivables et engendrant une prise de conscience de l’importance de la sauvegarde du patrimoine rural. Trois objectifs sont poursuivis : lutter contre l’incendie, préserver le patrimoine environnemental et bâti riche sur Valon et réinstaller une activité agricole.

Le déclin et la perte de dynamisme économique des activités agro-pastorales traditionnelles ont entraîné une forte réduction de la population active agricole et un abandon progressif des pentes et terrasses du site, dont la faiblesse des revenus qu’elles procurent ne justifie plus l’entretien.

Partant de ce constat, la commune de Lacroix Barrez avec l’appui de la Chambre d’agriculture et de la Communauté de communes du Carladez (désormais Communauté de communes Aubrac Carladez et Viadène), impulse un projet, concerte plusieurs acteurs du territoire, mobilise le foncier, défriche et clôture. Elle œuvre pour l’avenir du site qui passe aussi par d’autres pratiques, d’autres approches, d’autres réponses agricoles, pour un développement durable de ce territoire. Ce projet bénéficie du soutien du Conseil départemental, du programme Leader et EDF.

Un pan de mur, un pan d’histoire

A Valon, la pierre de schiste est partout, du plus petit muret aux maisons. Dans ces terres très caillouteuses, pas d’autre choix pour rendre la terre plus arable, que d’en sortir les cailloux, génération après génération. Cailloux qui serviront, directement sur place à façonner des enclos, marquer des limites de parcelles, de chemins, construire les maisons.

Depuis des millénaires, les murets ont façonné les paysages, soutenant les terres cultivées, créant des sols plats sur des terrains en pente. Mais à Valon, ils sont devenus indispensables : les terrasses cultivées représentent le modèle le plus abouti des paysages façonnés par l’homme. Dans un contexte rendu difficile par la pente, le climat et l’hydrologie, ces aménagements permettent de lutter contre l’incendie et l’érosion des versants exposés au soleil et séchants en facilitant le draînage des parcelles.

Marlène Chantel

Conseillère Développeur de Projets Territorialisés