lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Conseil d’administration FDSEA : Une nouvelle équipe élue

12 avril 2018

Conseil d’administration FDSEA : Une nouvelle équipe élue

Laurent Saint Affre est le nouveau président de la FDSEA. Il a été élu lors du conseil d’administration du 6 avril, ultime étape dans le renouvellement des équipes syndicales. La nouvelle équipe se compose de Benoît Fagegaltier, 1er vice-président, Patrice Falip, vice-président, Valérie Imbert, secrétaire générale, Germain Albespy, Thierry Agrinier et Marie-Amélie Viargues, secrétaires généraux adjoints et Dominique Fayel, trésorier.

Belle participation pour le conseil d’administration électif de la FDSEA vendredi 6 avril. Les responsables locaux et de sections et commissions élus depuis ce début d’année se sont retrouvés pour élire le nouveau président. Un moment particulier pour Dominique Fayel, qui, après 9 années à la présidence de la FDSEA, avait annoncé sa volonté de passer le relais. «Je n’ai pas de nostalgie parce que j’ai confiance dans la nouvelle équipe qui porte les intérêts de tout un territoire», a-t-il avancé. «Elle pourra de plus s’appuyer sur les relations fortes nouées avec les organisations professionnelles agricoles du département. Une culture de l’intelligence collective basée sur l’envie de défendre ensemble l’agriculture aveyronnaise».

Laurent Saint Affre, président

Laurent Saint Affre, 38 ans, a été élu à sa succession. Eleveur bovins viande à Ols et Rhinodes, sur l’Ouest aveyronnais, il est installé avec sa mère et un voisin en GAEC. Depuis 3 ans, il travaillait aux côtés de Dominique Fayel, en tant que secrétaire général de la FDSEA. Il est également secrétaire général adjoint de la FRSEA Occitanie.

Partisan du travail en équipe et soucieux de rester disponible pour son exploitation et sa famille (papa de 3 enfants), il s’est entouré d’un bureau élargi composé d’un premier vice-président, d’un vice-président, d’un secrétaire général et de trois secrétaires généraux adjoints et d’un trésorier.

Benoît Fagegaltier, 1er vice-président

Benoît Fagegaltier, éleveur sur la commune d’Argences en Aubrac, a été élu premier vice-président. Producteur de lait pour la coopérative Jeune Montagne, il fabrique des fromages fermiers et élève aussi des Charolais. Il commercialise notamment ses produits dans deux magasins de producteurs sur Toulouse. Secrétaire général adjoint sortant, il a particulièrement travaillé sur le dossier PAC et relations avec l’administration. Il est aussi délégué FDSEA pour la région Nord Aveyron.

Patrice Falip, vice-président

Patrice Falip a été élu vice-président. En GAEC avec ses deux frères, sur la commune de Saint Cyprien sur Dourdou, il élève des vaches laitières et des porcs. Secrétaire général adjoint sortant, le jeune éleveur avait à cœur de «rester dans l’équipe pour avancer ensemble et construire l’avenir de l’agriculture aveyronnaise». A noter que Patrice Falip a été élu il y a quelques semaines, à la présidence de l’ADPSA.

Valérie Imbert, secrétaire générale

Engagée à la FDSEA depuis 10 ans, cette maman de 3 enfants est installée à Saint Santin où elle élève des bovins viande. Elle a d’ailleurs été réélue à la présidence de la section spécialisée. Le conseil d’administration lui a confié le poste de secrétaire général pour les 3 années à venir.

Thierry Agrinier, Germain Albespy et Marie-Amélie Viargues, secrétaires généraux adjoints

Thierry Agrinier est éleveur de brebis laitières pour la production de Roquefort, sur la commune de Roquefort en GAEC avec son frère. Il a aussi été reconduit à la présidence de la section ovins lait.

Germain Albespy arrive fraîchement des JA ! Installé à La Bastide l’Evêque en GAEC avec sa femme, il élève des chèvres laitières, des ovins viande et gère un camping à la ferme. Il vient par ailleurs d’être élu délégué FDSEA pour la région Villefranche sud.

Marie-Amélie Viargues est aussi une nouvelle venue dans l’équipe FDSEA. Installée depuis 6 ans avec son mari sur la commune de Pruines, elle élève des bovins lait et des bovins viande. Elle est aussi engagée dans l’association des producteurs de lait de montagne (APLM).

Laurent Saint Affre s’est fait le porte-parole de la nouvelle équipe pour «remercier Dominique Fayel pour son engagement». «Nous comptons sur lui pour qu’il porte la voie de l’Aveyron à la FNSEA à Paris et à Euromontana, à Bruxelles. Nous comptons aussi sur son éclairage pour nous accompagner notamment lors des prochaines élections Chambre d’agriculture début 2019».

La nouvelle équipe a évoqué l’actualité. Sujets de son assemblée générale fin mars, les Etats généraux de l’alimentation sont très attendus par la FDSEA  : «Nous sortons de 40 ans de loi en faveur de la distribution. Ca suffit ! Les EGA vont définir, nous l’espérons, des voies de progrès et des prix justes et équitables», a expliqué Benoît Fagegaltier. «Nous continuerons de nous impliquer en sensibilisant notamment nos parlementaires».

L’autre sujet brûlant est la zone défavorisée et notamment l’avenir des 8 communes pour l’heure déclassées. «Nous comptons sur le critère de la continuité territoriale pour rattraper ces communes. Nous n’accepterons pas une autre décision», a prévenu Germain Albespy.

Patrice Falip a également évoqué la mobilisation de la FDSEA contre la surcharge administrative, contre les changements de règles en cours de campagne PAC ou encore la nouvelle proposition de carte des zones vulnérables qui fait entrer plusieurs communes du département !

La prise de parole et l’implication des agriculteurs dans le dialogue sociétal sont aussi un enjeu majeur pour les responsables syndicaux. C’est la mission que s’est donné le groupe COSE ! emmené par Germain Albespy. «Nous voulons comprendre les oppositions sociétales à l’élevage, entendre ces nouvelles revendications, les nouveaux besoins et expliquer ce que l’on fait, comment on le fait et pourquoi. Le dialogue doit être renoué avec les consommateurs», a-t-il détaillé.

Enfin la nouvelle équipe de la FDSEA va aborder un nouveau projet en vue des prochaines élections à la Chambre d’agriculture.

Eva DZ