lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Formation Service de remplacement-MSA : professionnaliser la relation employeur-salarié

12 octobre 2017

Formation Service de remplacement-MSA : professionnaliser la relation employeur-salarié

Pour accompagner les exploitants dans leur relation avec les salariés intervenant sur leur exploitation, le Service de remplacement et la MSA organisent une formation en novembre à Baraqueville.

Ce qu’ils en ont pensé...

Fabien Grimal, éleveur de brebis laitières à Rullac St Cirq

Pourquoi avoir participé à cette formation ?

«Je suis utilisateur du Service de remplacement pour partir en congés. Je considère que c’est un service utile, un filet de sécurité surtout lorsqu’on est installé en individuel. Je suis habitué à travailler seul dans mon élevage et j’ai pu observer que si l’on ne s’y préparait pas, il n’était pas facile de se faire remplacer. Du coup j’ai souhaité participer à cette formation.

Que vous a-t-elle apporté ?

J’y ai appris que la qualité et l’efficacité du remplacement étaient liées à la qualité de l’information délivrée au salarié par l’agriculteur, et à la bonne communication entre nous. On nous a conseillé de faire une checklist à disposition du salarié pour qu’il puisse faire face à toutes les possibilités qu’il peut rencontrer sur notre ferme et connaître nos priorités et la vocation de l’exploitation parce que les objectifs varient d’une ferme à l’autre, de même que les besoins des agriculteurs.?Ce n’est pas toujours simple pour l’agent de remplacement. La mise en place d’un planning est aussi très important pour qu’il sache les missions à réaliser dans le temps imparti.

Enfin, un volet est aussi consacré à la sécurité et à la prévention des risques sur la ferme. La clé c’est de réussir à bien se faire comprendre pour que le salarié gagne en autonomie et en compétences. Personnellement je réalise aussi un débriefing avec le salarié en fin de mission pour faire le point ensemble sur ce qui a fonctionné et ce qui a moins bien marché et pour qu’il puisse donner aussi son point de vue. Un regard extérieur est toujours intéressant.

Cette approche managériale est à mon sens, importante, elle apporte une ouverture à notre métier. Réussir sa relation avec un salarié, c’est aussi contribuer à l’attractivité du secteur agricole qui est porteur d’emplois et montrer que l’on peut se faire remplacer en agriculture».

Alexis Belet, éleveur à Broquiès

Pourquoi avoir participé à cette formation ?

«Depuis mon installation en individuel il y a 20 ans, je n’avais jamais fait appel au Service de remplacement. Mais un problème de santé en mai 2016 m’a contraint à me faire remplacer en urgence sur la ferme. Très vite, en me mettant en relation avec le responsable du secteur du SR, j’ai été remplacé. Ce coup dur m’a permis de prendre conscience de l’opportunité de pouvoir faire appel à un agent de remplacement pour souffler un peu mais cela nécessite de s’y préparer. Je suis en effet habitué à travailler seul, avec peut-être de mauvaises habitudes ! Je voulais faire en sorte qu’un salarié soit le plus à l’aise possible pour me remplacer, qu’il soit content de venir?! Le SR m’a parlé de cette formation et j’ai foncé !

Que vous a-t-elle apporté ?

La clé est de faire passer des infos claires, précises au salarié, de s’assurer que l’on se fait bien comprendre et de laisser une place importante au dialogue pour que ni l’agriculteur, ni le salarié ne se sente frustré. Apprendre à écouter est un élément moteur dans la réussite d’une relation employeur - salarié.

Qu’avez-vous changé sur votre exploitation ?

La venue d’un salarié m’a permis de bénéficier d’un regard extérieur sur mes pratiques. Par exemple, j’ai annoté toutes les machines utilisées sur la ferme pour que quelqu’un qui arrive en urgence sache l’utiliser sans avoir tout à chercher !

Aujourd’hui je sollicite plus régulièrement le service de remplacement. Le besoin d’appui de main d’œuvre s’est créé sur ma ferme pour un confort de travail. Je prends le temps aussi d’échanger avec le salarié sur le volume de travail, le planning de la journée, l’avancée des tâches, les horaires,... de façon claire. Aujourd’hui je suis plus serein, je sais qu’en cas de coup dur, un salarié peut faire le travail seul sans difficulté. La formation m’a aidé à me mettre à la place du salarié pour pouvoir lui assurer les meilleures conditions de travail. Accueillir un salarié, c’est aussi sortir de l’isolement de sa ferme, créer un lien social. Je remercie le SR de proposer cette formation qui m’a été très utile».

Recueillis par Eva DZ