lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Restauration de murets sur l’Aubrac : s’initier à la pierre sèche

13 septembre 2018

Restauration de murets sur l’Aubrac : s’initier à la pierre sèche

C’est à une animation inédite qu’invitent le Parc naturel régional de l’Aubrac avec les communes de St Côme d’Olt, St Chély d’Aubrac et Nasbinals, pour les Journées européennes du patrimoine. Dans le cadre du 20ème anniversaire de l’inscription des Chemins de Saint Jacques de Compostelle au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le public est invité à s’initier à la pierre sèche.

Les murets en pierre sèche sont des éléments identitaires du patrimoine de l’Aubrac, des marqueurs du paysage du plateau luttant contre l’érosion, draînant, préservant la biodiversité,... Le Parc naturel régional de l’Aubrac a profité de la thématique des Journées européennes du patrimoine, «L’art du partage», pour inviter le public à la découverte des murs en pierre sèche, avec initiation à la clé ! «Nous avions envie de proposer une animation vivante et active afin de transmettre un savoir-faire, objectif retenu par la charte de notre PNR», atteste Jean-Pierre Kircher, membre du syndicat mixte d’aménagement et de gestion du PNR Aubrac en charge de la culture et du patrimoine et président de la section patrimoine des Amis du Parc naturel régional de l’Aubrac.

Un acte de civisme

2018 marquant aussi le 20ème anniversaire de l’inscription des Chemins de Saint Jacques de Compostelle au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, les animations concernent donc des portions du Chemin de Saint Jacques de Compostelle, sur trois communes : Saint Côme d’Olt (le 15 septembre), Saint Chély d’Aubrac (le 16 septembre) et Nasbinals (semaine du 17 au 21 septembre de formation professionnelle de 8 stagiaires à Marchastel). Les chantiers sont encadrés par l’association des Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches (ABPS) : «Nous nous sommes entourés de spécialistes pour montrer la professionnalisation de ce savoir-faire», avance Jean-Pierre Kircher. Et le représentant d’ABPS, Yannick Delmas, artisan en Aveyron, de compléter : «A travers ces chantiers, nous proposons une première sensibilisation, l’objectif étant que les gens puissent mettre la main à la pâte ! Travailler la pierre sèche, c’est une technique assez simple mais c’est tout de même un savoir-faire et des personnes pour bâtir !».

«Participer à réhabiliter nos chemins, nos murets,... c’est un acte de civisme que nous espérons prolonger dans le temps», poursuit Jean-Pierre Kircher, approuvé par les élus locaux, partenaires de l’événement. «Que les communes, les collectivités, les artisans soient aussi sensibilisés sur l’intérêt de préserver le patrimoine. Ces chantiers peuvent être des modèles».

Et pourquoi pas la possibilité de créer une filière professionnelle comme cela se met en place dans le Parc national des Cévennes. Un projet baptisé Laubamac (lauze, lauzier, bâtisseurs du Massif central), est en cours dans 8 parcs de la région pour travailler à la formation (création d’une formation spécialisée avec la Chambre de métiers de Lozère) mais aussi à l’approvisionnement des pierres.

Ce week-end «patrimoine» sera introduit par une conférence «la pierre sèche : du savoir-faire à la filière», vendredi 14 septembre à 20h30 avec les Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches à la Maison Richard à Nasbinals.

Et tout le week-end, autour des deux chantiers à St Côme et Aubrac, les Amis du Parc régional de l’Aubrac encadreront plusieurs balades (gratuit sans inscription). «Notre ambition à travers cette animation, est bien sûr de sensibiliser le public mais aussi de les inciter à participer à la préservation et la transmission du patrimoine», avance Jean-Pierre Kircher. «C’est une façon de préparer l’avenir, de favoriser les rencontres», conclut-il, caressant l’espoir que cette initiative soit suivie de nombreuses autres.

Pour participer

Deux chantiers découverte «murs en pierre sèche» sont ouverts :

samedi 15 septembre à St Côme d’Olt, entre Cinqpeyres et le Plô, sur la route en direction d’Aubrac (parking sur place) sur un site calcaire

dimanche 16 septembre sur la section de sentier Nasbinals - St Chély d’Aubrac (site basaltique), - rdv à Aubrac au croisement de la route de Laguiole, parking sur place, site à 15-20 minutes de marche

Pour participer au chantier de restauration (gratuit - accueil à partir de 9h, chantier de 10h-13h et 14h-17h - repas tiré du sac), l’inscription est obligatoire auprès des Offices de tourisme d’Espalion, St Chély d’Aubrac et Nasbinals.

De 10h à 17h, balade gratuite sur les chantiers avec les Amis du Parc.

Eva DZ