lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Forum des filières qui recrutent : l’agriculture séduit les jeunes

15 mars 2018

Forum des filières qui recrutent : l’agriculture séduit les jeunes

Les JA organisaient mardi 13 mars, la quatrième édition du Forum des filières qui recrutent. A la salle des fêtes de Rodez, 240 jeunes de terminale et BTS étaient réunis pour trouver leur voie parmi les filières de production présentes accompagnées pour la première fois d’un stand sur le salariat agricole.

Présenter les filières et les opportunités qu’elles offrent aux jeunes en recherche de projets d’installation ou d’un métier dans le milieu agricole. C’est l’objectif affiché par les JA de l’Aveyron pour la quatrième année, lors du Forum des filières qui recrutent. «Nous proposons de réunir en un même lieu et en une journée, 12 filières de production du département, ainsi que pour la première fois, le métier de salarié agricole», a introduit Clément Lacombe, co-reponsable du groupe installation à JA 12.

Une opération qu’ils réussissent à mener à bien grâce à la collaboration des filières et à l’appui du Conseil départemental et cette année de la Ville de Rodez qui a accueilli l’événement dans sa salle des fêtes.

Des entretiens d’une demie-heure

«Toutes les filières partagent le constat que ce n’est pas simple de renouveler les générations. Le fait de pouvoir rencontrer 240 jeunes en filière agricole et en fin de formation, en une seule journée, est une belle opportunité pour elles, de se faire connaître et de présenter leur spécificité», complète Mathilde Calmels, co-responsable du groupe installation JA 12. En une journée, six plages horaires d’une demie-heure sont programmées pour que les jeunes puissent faire le tour des filières qui les intéressent. «Les jeunes ne passent pas par tous les stands mais nous leur remettons un document complet qui présente chaque filière à l’issue de la journée», explique Clément Lacombe. Sur chaque stand, un éleveur est présent aux côtés d’un responsable administratif de la filière pour échanger avec les jeunes. «Notre forum est vraiment basé sur l’échange, ce n’est pas un monologue des filières. Les jeunes doivent pouvoir poser toutes les questions qu’ils souhaitent», appuie Mathilde Calmels. Pour pimenter un peu la journée, les JA avaient mis en place un système de points qui récompensent le groupe le plus réactif !

Par contre l’ensemble des jeunes sont passés sur le stand JA partagé en deux thématiques : l’un présentait l’accompagnement à l’installation pour tous ceux qui envisagent de s’installer et le second permettait de lever quelques a priori sur le métier d’agriculteur. La participation au premier a été particulièrement importante, preuve de l’intérêt des jeunes pour la profession d’éleveur.

Des retours positifs

S’il est difficile de mesurer le retour concret de cette opération auprès des jeunes et des filières, les JA reçoivent de bons échos de leur part. «Nous distribuons un questionnaire de satisfaction après le forum aux filières, aux enseignants et aux jeunes, ce qui nous permet d’apporter des améliorations sur la forme (cette année nous avons changé de lieu pour une meilleure insonorisation) et sur le fond (comme la mise en place d’un stand sur le salariat agricole pour la première fois)», détaillent les JA. Heureux de voir chaque année les filières revenir et les établissements toujours aussi enthousiastes pour inscrire des jeunes, les JA espèrent inscrire ce rendez-vous dans le temps.

Le Conseil départemental, par la voix de Jean-Claude Anglars, président de la commission agricole, a en tout cas apporté tout son soutien à cette initiative : «les JA sont très imaginatifs. Nous sommes fiers de soutenir ce type de manifestation qui met en relation les jeunes en recherche d’un métier dans la production agricole et les filières. Cela complète tout à fait le dispositif de soutien du Département dans les opérations à destination des jeunes, les 13 - 18 ans, ce forum ainsi que les conférences programmées avec le groupe de Camboulazet, qui interpellent les jeunes sur des sujets d’actualité» (lire aussi en page 14).

Un soutien apprécié par les JA, représentés par leur co-président, Anthony Quintard : «Nous avons la chance en Aveyron de pouvoir nous appuyer sur des filières organisées, portées par des hommes et des femmes engagés. C’est important que les jeunes y soient sensibilisés. C’est la force de l’Aveyron et ce qui nous permet, en plus d’une foule de signes officiels de qualité, de nous démarquer».

Autant d’échos positifs partagés par les responsables des filières qui apprécient ce forum et espèrent le pérenniser avec les Jeunes Agriculteurs de l’Aveyron.

Eva DZ