lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Handicap et Emploi au Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées

18 mai 2017

Handicap et Emploi au Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées

La caisse régionale Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées a répondu à la démarche initiée par son groupe autour du handicap et de l’emploi (HECA) avec Crédit Agricole Technologies et Services. Les 11 et 12 mai, deux actions de sensibilisation ont été menées à Rodez et Albi auprès des salariés en présence d’un ambassadeur de choix, Ryadh Sallem, membre de l’équipe de France de Rugby fauteuil.

Le Crédit Agricole a choisi un ambassadeur de renom pour accompagner son action autour du handicap au travail : Ryadh Sallem, athlète de haut niveau en situation de handicap qui a participé à plusieurs olympiades dont la dernière à Rio dans la compétition rugby fauteuil. Il est aussi leader associatif et milite notamment pour sensibiliser les personnes valides et celles en situation de handicap à travers le sport et des ateliers.

«Son discours correspond tout à fait aux valeurs que nous défendons», ont expliqué Marc Do Van Tuan, directeur des ressources humaines de Crédit Agricole Technologies et Services et Patricia Averous, directrice des ressources humaines à la caisse régionale Nord Midi-Pyrénées. C’est à travers les correspondants handicap et emploi du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées, Pascale Sers et Technolo- gies et Services, Amandine Vella, que deux journées de sensibilisation ont été organisées localement. La première à Rodez a réuni plus de 100 collaborateurs, le 11 mai et la seconde à Albi où les participants ont contribué à un atelier de sensibilisation autour d’un parcours d’aveugle. Les deux interventions se sont déroulées en présence de Ryadh Sallem.

Sa disponibilité a été très appréciée des participants, autour de questions-réponses très fournies. «Faire converger travail et handicap, nous y travaillons depuis une quinzaine d’années», confie Patricia Averous. «Au sein du groupe Crédit Agricole, on considère que chaque personne doit être à l’aise dans son métier et nos actions sont quotidiennes autour de l’aménagement du temps de travail, l’accessibilité, le recrutement de personnes en situation de handicap, la formation, l’accompagnement,...», poursuit-elle. Et ce temps de partage et de sensibilisation avec un expert comme Ryadh Sallem accompagne le groupe Crédit Agricole dans son action.

Ryadh Sallem apporte une vraie leçon de courage et son engagement force le respect : cinq participations aux Jeux paralympiques (Atlanta 1996, Sydney 2000, Athènes 2004 au sein de l’équipe de France de basket fauteuil ; Londres 2012 et Rio 2016 en rugby fauteuil), trois titres de champion d’Europe de basket fauteuil, un titre de champion d’Europe de rugby fauteuil et un record du monde en relais quatre nages ont fait de lui l’un des athlètes de handisport les plus polyvalents de sa génération.

Un ambassadeur de choix

Né sans jambes ni mains, en raison d’un médicament anti-nausées pris par sa maman, il a quitté très tôt sa Tunisie natale pour être soigné en France : «20 ans de vie dans les centres et hôpitaux, pour me canaliser, les éducateurs m’ont mis au sport et ils ont bien fait !». Outre sa carrière de sportif de haut niveau, Ryadh Sallem ne ménage pas son temps : initiateur de l’assocation Cap sport art aventure amitié (Capsaaa), il sensibilise les valides et promeut une vision positive du handicap. «C’est un acte militant et citoyen que d’accepter le handicap», explique-t-il. «Il faut créer un climat de bienveillance dans les entreprises pour accueillir les personnes en situation de handicap visible ou non». Son mot d’ordre est simple : «handicapé ce n’est pas mon métier ! Nous ne voulons pas être considérés comme un simple quota qui permet aux entreprises de ne pas être sanctionnées. Beaucoup ont du talent et j’aime votre slogan au Crédit Agricole : «j’ai trouvé un groupe où mes compétences font la différence et pas mon handicap ! Nous ne sommes pas comme tout le monde mais nous sommes bien tous libres et égaux en droit ! De l’équité, nous pourrons créer l’égalité», martèle-t-il.

Son prochain challenge, s’il est élu député en juin prochain, «rendre accessible l’Assemblée nationale aux personnes en situation de handicap». Et continuer à défendre la candidature de Paris pour les JO de 2024 !

Eva DZ