lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Rencontre éleveurs et responsables de Système U Sud à Lodève : Cœur de gamme est en marche !

19 janvier 2017

Rencontre éleveurs et responsables de Système U Sud à Lodève : Cœur de gamme est en marche !

Suite à l’engagement de Système U dans la démarche Cœur de gamme en juin, les responsables de la FRB ont invité les directeurs de magasins et responsables des rayons boucherie de l’enseigne Système U Sud pour découvrir cette démarche et surtout la mettre en œuvre localement. Ils étaient une cinquantaine de personnes, dont 17 points de vente mardi 17 janvier autour de Lodève.

Une cinquantaine de personnes, éleveurs, responsables professionnels, directeurs et responsables de rayon boucherie des enseignes Système U de la région montpelliéraine se sont retrouvés mardi 17 janvier autour de la démarche Cœur de gamme.

Système U s’est en effet engagé dans ce dispositif en juin, en signant un partenariat avec la FNB pour revaloriser les prix d’achat des animaux de races à viande aux éleveurs répondant à un cahier des charges Cœur de gamme. C’est le dispositif que la profession a imaginé pour que les producteurs de viande puissent retrouver une plus-value sur leurs produits par rapport notamment à l’afflux de vaches de réforme laitières. «C’est une façon de contrer la logique commerciale en vigueur actuellement dans la filière allaitante, victime de prix bas et de perte de valeur», avance Olivier Boulat, administrateur FNB et référent de la démarche Cœur de gamme pour le sud de la France. Il partage cette fonction avec Dominique Fayel. C’est à leur initiative que la rencontre avec l’enseigne Système U pour la zone sud (de Lyon à Bordeaux) s’est déroulée. Car si au niveau national, plus de 6700 animaux ont été valorisés dans la démarche Cœur de gamme pour des magasins Super U, en revanche dans le sud, le dispositif patine un peu ! Ils ne sont en effet que 25 magasins d’ores et déjà partie prenante sur les 220 recensés dans la région sud !

Des échanges constructifs

Mais que ce soit Nicolas Bringer, président du groupement d’achat chez Système U Sud ou David Léon, directeur Frais-Métier de Système U Sud, tous les deux ont montré leur intérêt pour le Cœur de gamme. Ils ont particulièrement apprécié la journée qui leur a été proposée.

Elle a démarré sur la ferme de Jérôme Clarissac, au Caylar. Les participants, éleveurs, chefs bouchers, directeurs de magasins ont pu largement échanger sur le métier et les pratiques d’élevage. L’alimentation des animaux, le cycle de production ont été notamment très détaillés pour permettre aux responsables d’enseignes de prendre conscience de la réalité du métier d’éleveur. «Tous ont semblé très intéressés, ont posé beaucoup de questions et ont avoué avoir beaucoup appris sur le métier», a confié l’un des participants.

Puis la démarche Cœur de gamme a été présentée en détail, le cahier des charges que les éleveurs s’engagent à respecter (pratiques d’élevage, âge des animaux, poids de carcasse, conformation et état d’engraissement,...) et bien sûr la contre- partie : un prix juste pour les éleveurs (de l’ordre de 1 €/kg de plus sur chaque animal estampillé Cœur de gamme). «Cœur de gamme a vocation à assurer une juste rémunération des éleveurs tout en garantissant aux consommateurs de bonnes pratiques d’élevage et une viande de qualité», ont rappelé les responsables professionnels.

De leurs côtés, les représentants de Système U ont évoqué deux conditions à la concrétisation de leur engagement dans la démarche : un retour effectif aux éleveurs, l’assurance qu’ils reçoivent la plus-value issue de la démarche et la possibilité de bénéficier d’outils de communication pour sensibiliser le consommateur au Cœur de gamme. Beaucoup ont en effet précisé que le prix de la viande n’était pas un frein auprès des consommateurs dans la mesure où ils achètent un produit de qualité, dont ils connaissent l’origine et qui est produit près de chez eux.

Prochaines étapes : Toulouse et Bordeaux !

Après un déjeuner convivial autour d’un aligot préparé par les Aveyronnais, le groupe a visité le magasin Super U de Lodève et en particulier le rayon boucherie. Le chef boucher a pris le temps d’expliquer son travail, présentant deux carcasses, l’une de type «standard» et l’autre estampillée «Cœur de gamme» dans les chambres froides de l’enseigne.

De l’avis de tous, la journée fut constructive et les responsables de magasins se sont engagés dans la démarche. Ils ont préparé un document sur le Cœur de gamme afin de le présenter auprès de l’ensemble de leurs magasins. Leur discours a même été plutôt convaincant et positif, incitant le plus grand nombre à s’engager !

Prochaine étape, le même type de rencontre avec Système U sur la région toulousaine et une autre sur la région de Bordeaux.

Eva DZ