lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Dimanche 17 décembre 2017 - 11h12


 

Archives VP
De la ferme à Layoule : l’agriculture à l’abordage de la cité

24 aout 2017

De la ferme à Layoule : l’agriculture à l’abordage de la cité

La deuxième édition de Sous les pavés les prés, les 19 et 20 août, a confirmé le succès de l’année dernière. En effet, les Ruthénois ont une fois de plus succombé aux charmes de la ferme Aveyron, proposée par Jeunes Agriculteurs et installée sur les berges de l’Aveyron à Layoule, au pied du Piton.

Repas 100% aveyronnais, village gastronomique, mini ferme et animations familiales en tous genres, tels sont les ingrédients choisis par les JA pour sensibiliser petits et grands citadins à la ruralité qui les entoure.

Un parcours gastronomique initiatique

Comment capter l’attention des adultes ? Par les papilles bien sûr ! Ce voyage plaisir a commencé dans les différents stands de l’espace «Découvrez l’Aveyron de la fourche à la fourchette». S’y sont côtoyés les filières les plus emblématiques du département, et les meilleurs produits issus de ses nombreuses fermes. Labels Rouges Bœuf fermier Aubrac, Veau d’Aveyron et du Ségala, Agneau Laiton et des Pays d’Oc : autant de trésors provenant des élevages allaitants. Appellations d’origine protégée Roquefort et Bleu des Causses : leurs pendants laitiers. L’extra-ordinaire organisation des filières de valorisation aveyronnaises était aussi bien incarnée par la coopérative Sodiaal, la marque Montlait, la coopérative Alliance Porci d’Oc, ainsi que l’interprofession Interbev Occitanie. Les produits de qualité ont été sublimés le dimanche par le travail conjoint de Pierre Azémar, président du syndicat départemental des bouchers, et Bruno Rascalou, chef formateur à la Chambre de Métiers.

Suite à cette mise en bouche, les palais ont pu se rassasier au restaurant tenu par les JA. Aligot, saucisse et burger made in Aveyron ont trouvé de nombreux amateurs, puisque plus de 1 000 repas ont été servis, du samedi soir au dimanche soir. Ces repas ont généré de grands moments de convivialité, renforcée par des animations musicales entraînantes : banda «L’écho des Avens», invitée par les JA samedi soir, et démonstrations de salsa prévues par la mairie de Rodez, le dimanche en nocturne.

La relève assurée par les «P’tits fermiers»

Une fois qu’on a régalé les adultes, comment intéresser les enfants ? Quoi de mieux que le contact avec les animaux pour faire des heureux ? Poules, cochons, lapins, chèvres, brebis et vaches ont ainsi fait leur effet. Mimosa la Montbéliarde et Baysse l’Aubrac ont assurément fait l’objet de toute l’attention des petits visiteurs de Layoule. Mais les JA n’ont pas voulu en rester là et ont proposé à de nombreux enfants de devenir de vrais agriculteurs en herbe. Tous ont joué le jeu et relevé les 7 défis qui conduisent à l’obtention du diplôme, aujourd’hui fameux, du «P’tit fermier». «Rira bien qui traira le dernier», «De la poule au pot !», «Qu’est-ce qu’on man-ge??», voici un exemple des épreuves originales imaginées par les JA. A travers ces jeux un peu farfelus, se cache un réel projet pédagogique : faire que les enfants recréent le lien entre leur environnement quotidien et l’agriculture, qu’il s’agisse de l’alimentation, des vêtements, ou autres objets usuels. Plus de 600 enfants ont été brillamment diplômés pendant le week-end.

Les JA ont clôturé Sous les pavés les prés avec fierté. Fierté liée au record d’affluence, et fierté liée aux retours très positifs d’un public qui s’est bien souvent éloigné de ses racines terriennes.

B. CAREL