lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Vie des CUMA : déchets verts et dynamique de territoire

26 janvier 2017

Vie des CUMA : déchets verts et dynamique de territoire

La FD CUMA a présenté une filière de valorisation des déchets verts en agriculture par la technique du co-compostage, vendredi 16 décembre à Flavin, avec ses partenaires du Conseil départemental et de Rodez-agglomération.

Frédéric Carrière, président de la FD CUMA et Francis Bouloc, président de la CUMA des Foumerous avaient invité techniciens et élus au GAEC de Serin à Flavin. Trois CUMA sont déjà engagées dans cette filière de co-compostage en Aveyron, avec 20 exploitations agricoles et 6 collectivités locales destinant ainsi leurs déchets verts à la fertilisation de terres agricoles.

Cette solution locale jugée «moins coûteuse et plus écologique» a été mise en avant sur le terrain en présence de Jean-Claude Anglars, vice-président du Conseil départemental, président de la commission agricole, Florence Cayla, vice-présidente de Rodez-agglomération, maire de Sébazac-Concourès, et Pierre Joffre, élu de la Chambre d’agriculture.

«Enrichir la matière organique des sols»

Frédéric Carrière a indiqué que ces pratiques d'épandage de compost «permettaient aux agriculteurs d’être plus indépendants des engrais et des intrants, tout en renforçant une économie locale de valorisation des déchets verts». Pierre Joffre complète : «les engrais verts ont une utilité pour enrichir la matière organique des sols, leurs structures, et lutter contre l’érosion. Un sol dit «debout» est un sol résistant. Le fumier et le lisier agricole ont leur place dans cette démarche d’agriculture durable, avec un coût quasiment nul pour les agriculteurs».

Il a rappelé que les déchets de tontes de pelouses et les bois de branchages étaient mélangés aux effluents d’élevage, puis décomposés et aérés, afin de réaliser le compost fertilisant épandu ensuite sur les parcelles agricoles. Sur Rodez-agglomération (8 communes), environ 3?500 tonnes de déchets verts sont déposés chaque année dans les déchetteries par les particuliers, dont quelque 500 tonnes collectées par la déchetterie de Luc-La Primaube.

Convention de partenariat

La convention de partenariat appelée «prestation de co-compostage de déchets verts» a été signée entre la CUMA des Foumerous, 6 exploitations agricoles et Rodez-agglomération.

Elle fixe les obligations de chaque partie, précisant notamment que Rodez-agglomération apporte les déchets verts sur les parcelles des agriculteurs concernés, lesquels assurent le broyage, le co-compostage avec les effluents d’élevage, obtenant ensuite un compost utilisé comme fertilisant organique. Les agriculteurs font appel à la CUMA des Foumerous pour le défibrage et le co-compostage fumier-déchets verts.

500 tonnes de déchets verts

Cette convention est signée pour valoriser 500 tonnes de déchets verts entre le 22 mars 2016 et le 31 décembre 2017. A la mi-décembre 2016, 219 tonnes ont déjà été utilisées pour l’agriculture dans le cadre de cette convention. Vu le succès de l’opération, celle-ci devrait s’étendre vers d’autres partenariats avec des agriculteurs. Ils devront s’organiser pour répondre au marché du traitement des déchets verts de Rodez-agglomération qui débutera au 1er janvier 2018.

D.B.