lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Groupama d’Oc : solide et connecté

26 avril 2018

Groupama d’Oc : solide et connecté

Groupama d’Oc a tenu son assemblée générale le 17 avril, à Labège (31), sous la présidence de Jean-Yves Dagès, par ailleurs président de la Fédération Nationale Groupama et de Groupama SA.

«Le groupe retrouve une dynamique de croissance rentable dans ses métiers d’assurances de biens comme d’assurances de la personne et enregistre une forte progression de ses résultats économiques mais aussi de sa solvabilité financière», a déclaré Thierry Martel, directeur du Groupe Groupama.

Identité mutualiste réaffirmée

Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 13,8 milliards d’euros, en croissance de 2,9% avec une progression en assurance de biens et responsabilités et en assurance de personnes, en France et à l’international.

Le résultat opérationnel économique de 349 millions d’euros est en hausse de +81% par rapport à 2016. Le résultat net est de 292 millions d’euros et le Groupe affiche un ratio de solvabilité de 315%, en augmentation de 26 points depuis le 31 décembre 2016.

«Groupama réalise une année 2017 satisfaisante aussi bien en développement qu’en rentabilité. Poursuivant ses travaux internes visant à la remutualisation de son organe central prévue pour la fin du premier semestre 2018, Groupama n’a eu de cesse de montrer sa capacité à porter et soutenir des projets innovants au service de tous ses sociétaires et notamment aux côtés des agriculteurs», a déclaré Jean-Yves Dagès, président du Groupe.

Solidité financière

Côté Caisse Régionale, Jean-Yves Dagès, président et Gérard Joalland, directeur général ne cachent pas leur satisfaction : «Groupama d’Oc affiche une solidité financière renforcée, des résultats techniques de bonne facture, des frais généraux maîtrisés, un réseau commercial consolidé et dynamisé et une qualité de service en régulière amélioration. Cela constitue une base solide pour adopter une logique d’investissement sur le long terme et ainsi garantir le développement de la Caisse Régionale».

Le chiffre d’affaires a progressé de 1% et s’établit à 702 M€. Malgré une sinistralité en hausse de 3,8% par rapport à 2016 et une charge d’impôt en augmentation de 7%, la caisse régionale affiche un résultat net de 22 M€. Le développement du portefeuille en automobile et en assurances de la personne notamment permet à l’entreprise d’afficher une croissance positive.

Le niveau élevé de fonds propres de Groupama d’Oc à fin 2017 permet à la caisse régionale d’afficher un ratio de solvabilité parmi les meilleurs du marché, à 384%.

Dans un métier en constante évolution, Groupama d’Oc se développe, fort de son ancrage géographique dans ses 14 départements, de son implication dans ses actions locales et de son développement digital mis au service de ses sociétaires.

Une entreprise régionale en route vers le futur

Avec une solidité financière, un ancrage local sans égal et des fondamentaux qui ont fait leurs preuves, Groupama d’Oc entre par ailleurs dans une nouvelle ère au niveau de sa gouvernance. Yuri Narozniak devient directeur général de Groupama d’Oc succèdant ainsi à Gérard Joalland.

Au cours de l’assemblée générale, le président Jean-Yves Dagès a rendu hommage au travail de Gérard Joalland, et souligné combien leur collaboration avait été dense et riche. «Pendant plus de 8 ans, notre collaboration a été efficace avec le partage des informations clés, opérationnelles et stratégiques de l’entreprise, mais aussi, une collaboration empreinte d’écoute. … Et les résultats sont là. C’est désormais à Yuri Narozniak de continuer dans cette voie et d’apporter son expertise et ses orientations dans le futur projet de notre entreprise. Sa parfaite connaissance du Groupe et son expérience dans les filiales étrangères va nous permettre d’intégrer dans nos métiers le potentiel offert par les nouvelles technologies dans le développement de nos services tout en restant fidèle aux valeurs qui sont les nôtres depuis toujours».

Des enjeux et des ambitions au service des territoires

Dans la lignée de l’intervention du philosophe et prospectiviste Jean Staune en début d’assemblée générale, la caisse régionale aura une responsabilité forte pour appréhender les mutations d’aujourd’hui : scientifique, technologique, managériale, économique, sociétale. Autant d’évolutions qui engendrent des changements majeurs dans les métiers de l’assurance et qui font émerger de nouveaux risques et de nouveaux besoins.

La dynamique des territoires géographiques

Dans un monde dual entre local et virtuel, Groupama d’Oc ambitionne de résoudre ce paradoxe en préemptant des domaines dans lesquels la caisse régionale est particulièrement légitime, grâce à la dynamique insufflée par l’engagement conjoint de son réseau mutualiste de près de 8800 élus et de ses 1800 collaborateurs salariés et mandataires, au service de ses sociétaires.

Avec l’ambition de devenir l’assureur préféré de sa région, Groupama d’Oc a pour objectif prioritaire de rester un acteur majeur de l’économie locale et de prendre part aux nombreux enjeux économiques et sociétaux de ses départements.

Digitalisation et numérique pour optimiser la satisfaction

Groupama d’Oc développe des offres en adéquation avec les nouveaux modes de vie de ses assurés et partenaires.

Self care, accès immédiats à l’information, mais également nouveaux services et produits innovants dans les objets connectés permettront de renforcer le lien entre Groupama d’Oc et ses sociétaires pour que les services de prévention des risques deviennent aussi importants que l’indemnisation des sinistres. Cet objectif majeur permettra de transformer l’expérience clients, de mieux les connaître pour anticiper leurs besoins et de créer de la valeur là où jusqu’à présent les produits d’assurance n’étaient perçus que comme une nécessité.

«Le Groupe et notre entreprise investissent pour exploiter les opportunités nées de la technologie, créer de nouveaux services à forte valeur ajoutée et jouer pleinement notre rôle d’acteur majeur dans le monde rural tout comme dans les zones d’urbanisation. C’est d’ailleurs une ambition partagée avec le président Jean-Yves Dagès et qui pose les bases de nos futurs engagement auprès de nos sociétaires pour toujours mieux les accompagner et les satisfaire», a souligné Yuri Narozniak.