lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Domaine des Bourines à Bertholène : l’abreuvoir ovins retrouve une deuxième jeunesse

29 décembre 2016

Domaine des Bourines à Bertholène : l’abreuvoir ovins retrouve une deuxième jeunesse

Samedi 17 décembre, l’association Les Bourines en Rouergue a inauguré une nouvelle phase de rénovation du patrimoine de ce Domaine agricole : la réfection du mur de l’abreuvoir grâce au mécénat d’Agneau Interpro avec la Fondation du patrimoine.

Une fois de plus l’équipe de bénévoles qui se réunit toujours plus étoffée chaque mois, a montré son talent dans la réfection du mur de l’abreuvoir des ovins. Ils ont présenté les résultats de leurs travaux aux partenaires, élus locaux,... samedi 17 décembre à l’issue de leur chantier mensuel.

Comme pour la calade des porcheries et l’abreuvoir des bovins, l’association Les Bourines en Rouergue qui porte ce projet de rénovation du domaine agricole, a pu s’appuyer sur son partenariat avec Agno Interpro et la Fondation du Patrimoine. Pour mémoire, cette opération Agneau Lacaune du Patrimoine, consiste à reverser 1 euro par agneau vendu à la Fondation du Patrimoine pour la réalisation de projets de restauration de patrimoine lié à l’élevage ovin, notamment de lavognes.

Pédagogie et convivialité sur chaque chantier

«Nous sommes ravis de pouvoir accompagner des projets comme celui que vous menez ardemment depuis tant d’années aux Bourines», a félicité Jérôme Redoules, président d’Agno Interpro, amoureux de ce lieu qu’il qualifie de «magique».

Même élan du côté de la Fondation du Patrimoine et son nouveau délégué départemental, Patrice Lemoux : «Nous mettons nos pas dans ceux qui ont créé ce site, je veux parler des moines du monastère hôpital d’Aubrac qui l’ont conservé et entretenu pendant plus de 600 ans ! Ils ont été des innovateurs dans la création de ce lieu».

En effet à chaque chantier, les bénévoles emmenés par Didier Combret et Christine Presne n’en finissent pas de découvrir des nouveautés que les moines avaient mises en œuvre à l’origine ! Sur la gestion de l’eau par exemple autour des abreuvoirs bovins et ovins.

Réunis autour de ce projet, Jacques Maisonnabe, maire de Bertholène et Jean-Paul Peyrac, président de la Communauté de communes du Laissagais ont félicité l’engagement des bénévoles : «Nous avons déjà assisté à plusieurs remises de prix aux Bourines, qui devient un lieu de visites incontournables pour les Aveyronnais mais aussi les touristes et de plus en plus de médias ! Depuis le démarrage de ces chantiers, on parle de plus en plus des Bourines !». Jean-Paul Peyrac a notamment souligné le rôle pédagogique de ces chantiers, lieux de transmission de savoir-faire et le rôle social, car à chaque chantier, c’est un grand moment de convivialité !

Travailler ensemble pour le patrimoine

Ce qui motive l’ensemble de l’équipe des Bourines en Rouer-gue, c’est cet engagement sans faille pour le patrimoine, comme l’ont rappelé avec émotion Christine Presne et Didier Combret. «Travailler pour le patrimoine est une source de motivation, encouragée par les nom- breux prix qui nous sont accordés». Tous deux ont aussi à cœur de partager leur connaissance de ce patrimoine en proposant des visites du domaine pendant tout l’été, avec chaque semaine, plus d’une centaine de visiteurs ! Didier Combret et Christine Presne tiennent d’ailleurs à remercier les propriétaires, M. et Mme Dauty du château ainsi que les agriculteurs, Françoise et Roger Naudan pour leur soutien et leur accompagnement sans faille dans le projet. «C’est aussi cela le résultat de la longévité de nos projets !», conclut avec le sourire Christine Presne.

Eva DZ